Gastro-entérite : les 3 régions les plus touchées

Publié le 21 Décembre 2018 par Chloé Polidano, journaliste santé
Selon le dernier bulletin épidémiologique du réseau de médecins généralistes Sentinelles, la gastro-entérite sévit encore dans tout le pays et particulièrement dans 3 régions de France. 
Publicité

© Adobe StockDepuis son apparition à la rentrée de septembre la gastro-entérite, n'a jamais cessé de contaminer tout le pays. Toutes les semaines le réseau de médecins généralistes Sentinelles, publie le bulletin hebdomadaire des régions les plus touchées et désormais 3 régions sont en alerte rouge au dessus du seuil épidémique fixé à 173 cas pour 100 00 habitants.

Pays-de-la-Loire : la région la plus touchée par la gastro-entérite

La régions Pays de la Loire est la plus touchée avec 223 cas pour 100 00 habitants ensuite on retrouve la Provence-Alpes-Côte d'Azur avec 217 cas pour 100 000 habitants, enfin le Grande-Est avec 210 cas pour 100 000 habitants. En ce qui concerne les autres surveillances épidémiologiques : la varicelle sévit encore également dans le pays notammen en Provence-Alpes-Côtes d'Azur, au Grand-Est, et en Auvergne-Rhône-Alpes et en Hauts-de-France.

Publicité
Publicité

Pour la grippe, très peu de chance de la subir pendant vos fêtes de fins d'années puisque l'activité reste estimée à 46 cas pour 100 00 habitants ce qui reste faible .

Quels réflexes adopter pour éviter la gastroentérite pendant l'épidémie ?

Lors de l’épidémie de gastro-entérite, il convient de rester prudent si une personne de l’entourage est atteinte. Les mesures d’hygiène doivent être strictes. Le contact avec la personne atteinte doit être évité, au maximum. Le lavage des mains est la mesure fondamentale pour éviter la contamination. Il doit avoir lieu avant et après avoir touché des aliments. De même, il doit être effectué avant et après être allé au toilettes. Sachant que la majorité des microbes passent par le contact avec les mains, le lavage des mains doit se faire à l’eau et au savon ou en utilisant des solutions hydro-alcooliques. La durée de la friction des mains doit d’être d’au moins 15 secondes pour être efficace. Le nettoyage minutieux des surfaces tient aussi une place importante dans la lutte contre la contagion. Les mesures préventives de renforcement immunitaire par vitamine C ou homéopathie ont une certaine efficacité pour lutter contre les infections virales hivernales, dont la gastro-entérite. Il n’existe pas de vaccination contre la gastro-entérite.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X