Les produits ménagers qui peuvent vous empoisonner

Eau de Javel, gels détartrants WC, désodorisants… Nombreux sont les produits ménagers, utilisés pour neutraliser bactéries et virus, capables de nous intoxiquer. Ils peuvent causer des syndromes aigus mais également chroniques. Le point sur ceux dont il faut se méfier, avec le docteur Patrick Nisse, praticien hospitalier au centre antipoison de Lille.
Les produits ménagers qui peuvent vous empoisonner Istock
Sommaire

L'apparition du Covid-19 a bouleversé nos habitudes en matière d'hygiène. Se laver les mains plusieurs fois par jour, désinfecter ses courses et ses poignées de porte... Si ces recommandations peuvent limiter vos risques d'infection, elles peuvent aussi prendre de dangereuses proportions.

"Les centres antipoisons signalent de nombreux accidents domestiques et intoxications en lien avec le COVID-19", alerte l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail). En effet, plusieurs produits ménagers à risque ont été identifiés par les Centres antipoison : les nettoyants, désinfectants, les solutions hydro-alcooliques ou encore les huiles essentielles.

On les manipule régulièrement, et pourtant, les produits ménagers ne sont pas sans danger pour la santé. Les intoxications par ingestion, inhalation ou contact cutané avec ces derniers sont en effet fréquentes : "pour un centre antipoison, les accidents ménagers représentent à peu près 60% des appels", confirme le docteur Patrick Nisse, praticien hospitalier au centre antipoison de Lille, interviewé par Medisite en 2019.

Et contrairement à ce que l’on peut penser, les petits comme les grands sont touchés : "il y a presque autant d’adultes que d’enfants concernés par les intoxications aux produits ménagers", assure l’expert. En revanche, les circonstances diffèrent. "L’enfant va par exemple mettre à la bouche un produit qui traîne, comme des dosettes de lessive, du liquide vaisselle… Tandis que chez l’adulte, l’accident survient la plupart du temps lorsque le produit est déconditionné – il se retrouve dans un contenant qui n’est pas le sien et peut ainsi être ingéré par inadvertance – ou que deux produits qui ne doivent pas être mélangés le sont", ce qui peut provoquer de graves réactions chimiques.

Mais il n’y a pas que la mauvaise manipulation des produits d’entretien qui pose problème. Parfois, c’est purement et simplement leur composition : certains contiennent en effet des substances allergisantes et irritantes qui, sur le long terme, peuvent entraîner des troubles respiratoires.

Intoxication par produits ménagers : quels symptômes ?

Une intoxication par produits ménagers se manifeste par différents symptômes. Voici ceux qui doivent vous alerter, selon le gouvernement :

  • Vomissements ;
  • Gêne respiratoire ;
  • Toux ;
  • Picotement des yeux, du nez, de la gorge ;
  • Crise d’asthme.

Afin de limiter les risques d’intoxication, découvrez la liste des produits ménagers à manier avec précaution, ceux qu’il est préférable d’éviter, et apprenez à appliquer les bons gestes en cas d’accident.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

COVID-19 : attention aux intoxications liées à la désinfection et aux autres situations à risque, Anses, 2 avril 2020

Intoxications par produits ménagers, Service Public, 2013

Remerciements au docteur Patrick Nisse, praticien hospitalier au centre antipoison de Lille.

"Entretien de la maison - traquez les molécules toxiques". Magazine 60 Millions de consommateurs, n°518. Septembre 2016.

"Intoxication par voie orale". Site de l'Assurance maladie. 22 mars 2019.

"Sprays aérosols : quels sont les risques pour la santé ?". OFSP. Août 2013.

"Désodorisants : ils doivent être davantage réglementés". 60 Millions de consommateurs. 23 mai 2018.

"Produits ménagers : utiles mais pas anodins". Ministère de la Santé.

Voir plus