Coronavirus : 5 erreurs a ne surtout pas faire avec vos desinfectants

Non, laver vos aliments à l'eau de Javel ne vous protège pas, bien au contraire ! Les centres antipoisons de France et d’Italie ont enregistré un boom des accidents domestiques depuis le début de l'épidémie de coronavirus SARS-CoV-2. Et en particulier, depuis que la population est confinée.

À Milan, les demandes de conseils sur l'intoxication aux désinfectants ont augmenté d'environ 65 %, toutes tranches d’âge confondues, et ce type d’empoisonnement explose chez les plus jeunes, avec une hausse de + 135 % pour les moins de 5 ans.

Un constat sensiblement similaire dans l’Hexagone, et notamment au Centre Antipoison et de Toxicovigilance de Marseille, qui reçoit actuellement 110 appels par jour pour la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Avaler de la Javel, se laver à l’alcool… les pratiques dangereuses explosent

Contacté par France 3, son chef de service, le Pr Nicolas Simon, explique : “Les gens sont inquiets, ils ont la crainte d'être contaminés. Alors par phobie du virus, ils font n'importe quoi. 80 % des appels concernent des irritations ou des inhalations à base d'eau de Javel".

De nombreuses personnes ont, par exemple, commencé à nettoyer leurs aliments à la Javel… Avant de les manger ! D’autres s’enduisent le corps d’alcool à brûler pour se désinfecter. En voulant éviter une potentielle infection au Covid-19, elles se mettent finalement encore plus en danger.

“Ces pratiques totalement inconscientes concernent tous les départements de la région, mais aussi toutes les catégories sociales et tous les âges”, précise le spécialiste. Notre diaporama dresse la liste des pires erreurs à éviter.

Produits ménagers : les mélanges ne font pas bon ménage !

Le Professeur Simon alerte également contre les mélanges de produits, qui entraînent l’émanation d’un gaz toxique. "Les gens ne savent pas faire, ils s'improvisent chimistes. Chacun y va de sa petite recette, mais le gaz peut entraîner des problèmes respiratoires voir des lésions".

De manière générale, 3 grands types d’erreurs sont généralement commises avec les produits désinfectants :

  • Dépasser les quantités recommandées ;
  • Mélanger différents produits entre eux ;
  • Faire un mauvais usage de ces produits.

Afin d’éviter tout accident, il convient de bien lire l’étiquette de vos nettoyants, qui indiquent généralement comment les utiliser, et dans quelles quantités. En outre, ne laissez jamais de produits chimiques à la portée d’un enfant, et ne transférez pas le contenu d’une bouteille dans un autre contenant sans changer aussi les étiquettes.

En cas d’empoisonnement, contactez le centre antipoison le plus proche de chez vous. Il y en a huit en France, dont voici la liste et les coordonnées :

  • Angers : 02 41 48 21 21
  • Bordeaux : 05 56 96 40 80
  • Lille : 0800 59 59 59
  • Lyon : 04 72 11 69 11
  • Marseille : 04 91 75 25 25
  • Nancy : 03 83 22 50 50
  • Paris : 01 40 05 48 48
  • Toulouse : 05 61 77 74 47

 

Laver ses aliments à la Javel

1/5
Coronavirus : 5 erreurs à ne surtout pas faire avec vos désinfectants

Parmi les appels reçus par le centre antipoison de Marseille, on peut citer celui d’une femme qui a laissé tremper les fruits et légumes qu’elle venait d’acheter pendant 7 h dans la Javel. "Et après elle a essayé de les manger…”, indique le Pr. Simon. De même, on ne se brosse pas les dents avec de la Javel, comme ont pu le faire d’autres Français. 

Selon la Société française de médecine d'urgence, l’ingestion de Javel entraîne une atteinte immédiate des muqueuses digestives, allant de l'abrasion à la perforation. Dans un second temps, elle provoque un risque de sténose, en particulier gastrique. 

Désinfecter son masque avant de le porter

2/5
Coronavirus : 5 erreurs à ne surtout pas faire avec vos désinfectants

Pulvériser de grandes quantités de désinfectants sur son masque, afin d'augmenter son efficacité contre l'infection est une grave erreur. Son porteur finit par inhaler des fumées chimiques qui pourraient gravement endommager ses voies respiratoires.

Les masques réutilisables en tissus peuvent être nettoyés à l’eau et au savon, ou en machine à 30 °C, mais certainement pas à l’aide de produits ménagers. Quant aux masques jetables, ils doivent être manipulés avec des mains préalablement lavées, et changés régulièrement. 

Prendre une douche avec de l’alcool à brûler

3/5
Coronavirus : 5 erreurs à ne surtout pas faire avec vos désinfectants

Le Pr Simon, du centre antipoison de Marseille, rapporte le cas d’une femme qui avait pris une douche à l’alcool à brûler. “Elle nous a dit avoir les paupières gonflées, la peau irritée. Et explique avoir fait ça pour se protéger du Covid-19”. 

Si le contact de l’alcool à brûler avec la peau n’est généralement pas dangereux (sauf s’il est répété), c’est différent pour les muqueuses. Tout contact avec les yeux, notamment, doit absolument être évité, au risque d’entraîner de sérieuses lésions oculaires. 

En revanche, d’autres produits ménagers sont très irritants pour la peau - voire corrosifs - et ne doivent donc, en aucun cas, être appliqués sur le corps. 

Mélanger plusieurs produits ménagers

4/5
Coronavirus : 5 erreurs à ne surtout pas faire avec vos désinfectants

Que ce soit pour fabriquer sa propre solution nettoyante pour les mains, ou encore dans l’espoir de décupler l’efficacité de son désinfectant ménager, il ne faut jamais mélanger plusieurs chimiques ensemble… à moins d’être un chimiste et de savoir précisément ce que l’on fait. 

En effet, certains mélanges peuvent entraîner l’émanation d’un gaz toxique, pouvant causer de graves lésions pulmonaires. Le mélange d’ammoniac et de Javel, par exemple, est à l’origine de dommages graves et durables sur le système pulmonaire, par une émanation de chloramine. 

Laisser les désinfectants à portée des enfants

5/5
Coronavirus : 5 erreurs à ne surtout pas faire avec vos désinfectants

Cette erreur fait partie des plus courantes, et peut s’avérer fatale pour les tout-petits. Depuis le début du confinement, le centre antipoison de l’hôpital Niguarda de Milan a enregistré une augmentation de 135 % des intoxications pédiatriques. 

Deux facteurs peuvent contribuer à expliquer cette hausse : tout le monde est à la maison, y compris les plus jeunes, et les familles nettoient davantage leur foyer pour contrer le virus, laissant parfois traîner quelques produits. 

Autre erreur fréquente - et grave : changer son désinfectant de bouteille, sans y coller une étiquette indiquant son contenu. Celle-ci contribue également à la hausse des ingestions accidentelles de produits, en particulier par les enfants. 

Sources

Coronavirus : brosser ses dents à l'eau de javel, se laver à l'alcool à brûler, des pratiques insensées en confinement, France 3 PACA, 24 mars 2020. 

Coronavirus: boom intossicazioni da disinfettanti, +65% Sos a centro antiveleni, Today, 25 mars 2020. 

Eau de Javel, SMFU. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.