Les hommes avec un petit pénis seraient plus à risque d’infertilité

C'est la science qui le dit : une récente étude américaine révèle que la taille du pénis aurait une influence sur la fertilité, les hommes au petit sexe étant désavantagés...

Publicité

Avoir un petit pénis peut être source de honte et de gêne pour beaucoup d'hommes qui ont notamment peur de ne pas assurer au lit. Mais ces messieurs auraient plus de souci à se faire côté fertilité : une récente étude américaine menée par des chercheurs de l'université d'Utah aux Etats-Unis révèle que les hommes dont l'attribut viril n'est pas très grand auraient plus de risques d'être infertiles, rapporte le Daily Mail le 7 octobre 2018.

Taille du pénis : une différence de 0,85 cm en moyenne entre les hommes infertiles et les autres

Publicité
Publicité

Pour arriver à cette conclusion, pendant trois ans, les chercheurs ont passé en revue les données de 815 hommes provenant d'un centre de santé sexuelle. Résultat : la taille du pénis en érection des hommes infertiles était de 12,5 cm en moyenne et celle des hommes fertiles de 13,4 cm, soit une différence d'environ 0,85 cm. Ce qui mérite d'être noté, selon le Dr Austen Slade, directeur de l'étude : "Ce n'est peut-être pas une différence frappante mais il y a une réelle signification statistique."

Pour l'instant, les chercheurs ne savent pas s'il existe une longueur de pénis minimale à prendre en compte afin de prédire une infertilité sévère. Mais si un sexe de petite taille peut être un indice permettant de détecter un problème de fertilité, le Dr Slade assure qu'il n'y a pas d'inquiétude à avoir pour autant : "Pour le moment, les hommes aux petits pénis n'ont pas à s'inquiéter de leur fertilité."

Petit pénis : comment gérer ce complexe ?

Selon une étude de TargetMap, la taille du pénis varierait selon les nationalités. En France, la taille moyenne des sexes en érection se situerait entre 12,9 et 14,7 cm. On parle de petit pénis ou de micro-pénis si celui-ci mesure moins de 8 cm en érection. Cela ne doit, toutefois, pas être considéré comme un handicap : interviewé par Medisite, le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue explique qu' "un petit pénis n'est pas vraiment handicapant car la taille du vagin chez la femme est de 8 cm en moyenne. Lorsque la verge est trop grande, les femmes ont tendance à souffrir plus que d'avoir du plaisir. Surtout que le diamètre est aussi important que la longueur. En effet, plus le pénis entre en contact avec la gaine vaginale, plus le rapport permet l'excitation et une satisfaction sexuelle."

Certaines positions assureront d'ailleurs un plaisir intense à la femme, telles que la position d'Andromaque et la levrette. Mais si l'homme développe un réel complexe autour de son sexe, des solutions existent, comme la pénoplastie, opération chirurgicale visant à allonger la taille du pénis d'un ou deux centimètres.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X