L’alerte a été donnée il y a quelques semaines par les autorités sanitaires britannique : le norovirus se propage à très grande vitesse dans les crèches, les écoles et les établissements accueillants des personnes dépendantes. Or, depuis l'épidémie de Covid-19, les autorités françaises sont particulièrement alertes sur la situation sanitaire des pays voisins, et notamment de l’Angleterre.

Norovirus : des symptômes graves de gastro-entérite

Selon Lesly Larkin, de l'Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) : "Le norovirus, communément appelé virus du vomissement, a été à des niveaux inférieurs à la normale cette saison, mais comme les gens ont commencé à se mélanger davantage, le nombre d'épidémies a commencé à augmenter". "Les symptômes comprennent l'apparition soudaine de nausées, de vomissements en jets et de diarrhée, mais peuvent également inclure une température élevée, des douleurs abdominales et des douleurs dans les membres". Selon l’anses (agence nationale de sécurité sanitaire alimentaire, environnement, travail), le tableau clinique des symptômes est assez révélateur. La durée d’incubation se situe entre 10 à 50 heures et peut toucher toutes les tranches de la population. Les complications quant à elles touchent particulièrement les personnes fragiles comme les enfants en bas âge, les personnes âgées, les personnes souffrant d’une maladie chronique et les personnes immunodéprimées. Les complications possibles sont :

  • Déshydratation avec perte de poids ;
  • Perturbation d’électrolytes (hypokaliémie) ;
  • Insuffisance rénale pouvant entraîner la mort.

Norovirus : un virus très contagieux

Connu pour être particulièrement contagieux, le norovirus se transmet le plus souvent par voie fécale-orale. Selon l’anses : “la transmission est souvent directe, de personne à personne, ou indirecte, par ingestion d’aliments ou d’eau contaminés ou par contact avec un environnement contaminé. Ces transmissions alimentaires peuvent ensuite être amplifiées par une transmission de personne à personne. La contamination par voie aérienne
(aérosols) a été démontrée notamment lors des vomissements et participe à la diffusion du virus.” C’est d’ailleurs cette forte transmission qui inquiète les autorités sanitaires britanniques.

Comment se protéger du norovirus ?

Si le norovirus est particulièrement contagieux, il est aussi résistant. Les experts de l’anses précise dans un communiqué que : “Les norovirus résistent aux méthodes classiques de conservation des aliments (réfrigération et congélation) ainsi qu’à la température (30 min à 60 °C) et aux variations de pH (3h à pH 3 à température ambiante). Les précautions communément recommandées pour prévenir la croissance bactérienne n’ont pas d’effet sur la contamination viral e. Les règles d’hygiène doivent être respectées scrupuleusement en cas de malade au sein du foyer.” Pour se prémunir du norovirus, il est essentiel de :

  • Se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon, notamment avant la préparation des repas et après être allé aux toilettes ;
  • Les personnes ayant des symptômes ne doivent pas préparer les repas ;
  • Éviter de manger des coquillages sans pouvoir vérifier leur traçabilité.

Sources

https://www.thesun.co.uk/health/18061982/uk-schools-norovirus-case-increase/

https://www.anses.fr/fr/system/files/MIC2011sa0036Fi.pdf

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.