Maladies : 5 odeurs corporelles qu’il faut traiter selon une pharmacienne

Lorsque l’on tombe malade, on peut remarquer une différence dans notre odeur corporelle qui n’est pas très agréable. Et cela n’a rien d’étonnant ! Des scientifiques ont découvert que des dizaines de maladies pouvaient dégager des odeurs corporelles précises. La pharmacienne Giulia Guerrini, interrogée par le journal anglais The Sun, nous alerte sur cinq odeurs qu’il faut traiter quand elles apparaissent.

Odeur corporelle, d’où vient-elle ?

Les odeurs viennent de la transpiration nécessaire au maintien de la température corporelle. “La sueur est sécrétée par les glandes apocrines et eccrines”, détaille le Manuel médical MSD.

Les glandes eccrines sont présentes dès la naissance et se situent sur tout le corps. Elles sont constituées d’eau et de sel et sont non-odorantes.

Les glandes apocrines sont quant à elles surtout situées dans les plis : sous les seins, les aisselles, sous les pieds, entre les cuisses, etc. Elles n’apparaissent pas avant la puberté et c’est la raison pour laquelle les bébés et les jeunes enfants ne dégagent pas d’odeur au niveau des aisselles par exemple. Ces glandes dégagent une odeur à cause des bactéries et des champignons qui s’y développent.

Sueur : deux types d’odeur existent

L’Observatoire de la santé explique qu’il y a deux origines possibles pour les odeurs :

  • les odeurs primaires : elles sont liées à la génétique (certains individus sécrètent plus de glandes apocrines que d’autres), à l’hygiène et à l’alimentation (la forte consommation d’ail, d’oignon ou d’alcool peuvent notamment être des facteurs de mauvaises odeurs corporelles) ;
  • les odeurs secondaires : ce sont celles liées à la maladie, elles apparaissent comme effets secondaires de nombreuses pathologies.

“Lorsque vous remarquez une odeur étrange de votre corps, l’une des pires choses que vous puissiez faire est d’espérer qu'elle disparaîtra avec le temps”, a déclaré au Sun Giulia Guerrini, pharmacienne principale de Digital Pharmacy Medino. “Vous vous devez à vous-même et aux personnes qui vous entourent d’identifier la cause le plus rapidement possible afin d’obtenir le traitement approprié.”

La spécialiste révèle les cinq odeurs corporelles auxquelles vous devez particulièrement faire attention et ce qu'elles signifient pour votre santé.

Une odeur de fromage aux organes génitaux

1/5
Maladies : 5 odeurs corporelles qu’il faut traiter selon une pharmacienne

Les organes génitaux peuvent être touchés par un smegma, une substance blanche et pâteuse sécrétée par une glande sébacée qui dégage aussi une forte odeur désagréable qui fait penser au fromage. 

“Un smegma est le résultat de l’accumulation des cellules mortes de la peau, des huiles et de l'humidité autour des organes génitaux d'une personne”, précise la pharmacienne. Il peut toucher les hommes au niveau du sillon balanopréputial mais aussi les femmes, “entre les plis de la vulve et autour du clitoris”.

En cas de smegma, la pharmacienne conseille de laver ses organes génitaux “au moins une fois par jour avec de l'eau tiède”. Elle précise que “si cela entraîne d'autres symptômes comme des rougeurs et un gonflement”, il vaut mieux consulter un médecin. 

Une odeur de poisson au niveau du vagin

2/5
Maladies : 5 odeurs corporelles qu’il faut traiter selon une pharmacienne

Si votre vagin sent le poisson, cela peut être signe d’une infection. “La vaginose bactérienne (VB) est une inflammation causée par une prolifération de bactéries présentes dans le vagin”, explique Giulia Guerrini. Cela se traduit par la présence d’une substance avec une couleur blanc grisâtre qui a “une consistance aqueuse et une odeur de poisson”. 

Pour traiter ces symptômes, la pharmacienne recommande d’utiliser des probiotiques qui peuvent “prévenir la vaginose bactérienne en travaillant pour restaurer l’environnement naturel dans le vagin”

L’odeur corporelle plus forte que d’habitude 

3/5
Maladies : 5 odeurs corporelles qu’il faut traiter selon une pharmacienne

“Bien que le manque d’hygiène et la transpiration excessive soient les plus étroitement associés à l’odeur corporelle, des changements dans votre alimentation, votre environnement, vos hormones et vos médicaments peuvent également la perturber”, a déclaré Giulia Guerrini au Sun.

“L’odeur corporelle est causée par des bactéries qui décomposent les molécules de protéines dans votre sueur. Cette réaction peut se produire de haut en bas, de derrière vos oreilles à vos pieds, de vos aisselles à votre anus.”

La pharmacienne conseille donc de surveiller les changements importants de votre transpiration, comme “des sueurs froides, des transpirations irrégulières ou des transpirations nocturnes”. En cas d'inquiétude, il est donc recommandé de consulter un médecin généraliste.

Une forte odeur aux mamelons

4/5
Maladies : 5 odeurs corporelles qu’il faut traiter selon une pharmacienne

Concernant les écoulements du mamelon, le niveau d’inquiétude dépend de votre sexe selon la pharmacienne : “Si vous êtes un homme et que vous avez des écoulements de mamelons, vous devez contacter immédiatement votre médecin généraliste, car les écoulements de mamelons, quels qu'ils soient, ne sont pas normaux chez les hommes. Cela peut être légèrement moins alarmant chez les femmes, mais cela vaut la peine de connaître les signes à surveiller.”

En l'occurrence, Giulia Guerrini explique au Sun que “l’un des signes les plus révélateurs d’un problème plus grave est l’odeur désagréable”.

Si d’autres symptômes apparaissent tels qu’un gonflement, des rougeurs ou encore la présence de sang dans l’écoulement de liquide, il faut vite consulter un médecin car cela peut être le signe d’un cancer. 

Une forte odeur des pieds

5/5
Maladies : 5 odeurs corporelles qu’il faut traiter selon une pharmacienne

“Nos pieds sont toujours recouverts de deux couches, nos chaussettes et nos chaussures, toute sueur que nous produisons est piégée”, souligne Giulia Guerrini. “Il y a 250 000 glandes sudoripares dans nos pieds, qui sont un rapport de glandes par pouce carré le plus élevé que partout ailleurs sur le corps. Plus les bactéries peuvent manger de cellules cutanées, plus elles se propagent.”

Pour réduire ces odeurs, la pharmacienne conseille “d'éviter les chaussettes synthétiques et les chaussures en plastique” car elles ne laissent aucune place à vos pieds pour respirer et “toutes les bactéries auront un festin royal sur vos pieds”.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-cutan%C3%A9s/troubles-de-la-sudation/odeur-corporelle#:~:text=Une%20odeur%20corporelle%20excessive%20ou,normalement%20pr%C3%A9sentes%20sur%20la%20peau.

https://www.thesun.co.uk/health/18055138/im-a-pharmacist-and-heres-5-worrying-body-odours-and-what-they-say-about-your-health/ 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.