Carence en vitamine D, pollution interieure... Le confinement est un fleau pour notre peau

Nous avons déjà abordé les effets du masque sur votre peau. Eczéma, sécheresse, rougeurs… Vous êtes nombreux à en avoir fait les frais. Or, depuis le renouveau du confinement, les problèmes ne s’arrêtent pas. Votre peau est décidément l’un des dommages collatéraux de cette pandémie.

En effet, la quarantaine n’est pas sans conséquence pour l’épiderme. Si rester confiné évite à notre visage d’être confronté au froid, le fait d’être constamment enfermé n’est pas une bonne chose pour autant. Le Dr Paul Dupont, dermatologue (auteur de Soigner sa peau au naturel, éd. Eyrolles) nous fait état de plusieurs phénomènes liés au confinement qui peuvent expliquer votre teint terne ou la sécheresse. Découvrez les détails dans notre diaporama.

Peau : les erreurs à ne plus faire avec votre masque

Pour rappel, le masque a tendance à provoquer des irritations sur la peau. Ce phénomène est dû aux frottements des élastiques et de la matière du masque au niveau du bas du visage. Et pour cause, vos masques s’avèrent être très opaques, notamment les FFP2 et chirurgicaux. Tout ce que vous respirez stagne dans la partie basse de votre visage et est absorbé par votre peau. Le dioxyde de carbone vous retombe sur votre peau. Résultat : elle ne respire pas. Voici pourquoi les problèmes de peau peuvent subvenir. Les personnes sujettes aux problèmes cutanés, comme l’eczéma, le psoriasis ou l’acné sont en première ligne.

Attention, certains gestes peuvent aggraver les irritations. Évitez notamment de respirer par la bouche. C’est en partie cela qui cause les problèmes de peau, comme l’eczéma. En respirant par le nez, vous génèrerez moins de chaleur. Non seulement cela évite d’humidifier le masque, mais en plus vous aurez moins de mal à le supporter.

Masque : attention si vous parlez beaucoup

En outre, si vous parlez beaucoup avec le masque, il va devenir humide encore plus rapidement. Et une fois qu’il est humide, normalement, il faut le changer, même si vous ne l’avez pas gardé 4 heures.

Pour finir, votre maquillage peut réellement aggraver vos problèmes de peau lorsqu’il est appliqué sous le masque. Il est donc déconseillé de vous maquiller ou d’opter pour un maquillage léger, surtout si vous avez une peau grasse.

Tour d’horizon dans notre diaporama des effets du confinement sur notre peau et de quelques solutions pour prendre soin de votre visage.

Sources

Merci au Dr Paul Dupont, dermatologue (auteur de Soigner sa peau au naturel, éd. Eyrolles)

Pollution de l’air intérieur : impact sur la peau et la détoxification protéique cellulaire, CNRS, septembre 2017

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.