Masque : 9 moments où il faut le retirer

Certifié par nos experts médicaux MedisiteA l’ère de la pandémie, nous avons dû nous habituer à porter le masque en permanence. Dans la rue, les transports en commun, au travail, à l’école… Cette mesure est essentielle pour faire barrière au coronavirus. Néanmoins, dans certains cas, il est autorisé, voire recommandé, de retirer (provisoirement) le masque. Aperçu dans notre diaporama avec le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.
Masque : 9 moments ou il faut le retirer

Les masques font désormais partie de notre quotidien. Utilisés par les citoyens pour se protéger du coronavirus, ils ont pour vocation de limiter la projection de postillons infectieux lors des déplacements.

Si le masque était initialement obligatoire dans les lieux clos et les transports en commun, il doit être désormais porté dans la plupart des rues en France et par l’ensemble des citoyens.

En effet, les personnes asymptomatiques peuvent transmettre le coronavirus sans le savoir, juste en parlant. Ces masques permettent donc de réduire la transmission, et ce, même pour les personnes ne présentant pas de symptômes. Néanmoins, il reste encore certains cas où il est recommandé de le retirer. On les cite dans notre diaporama, avec l’aide du Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Masque : les erreurs à ne plus faire

On ne peut le nier : porter le masque toute la journée n’est pas toujours confortable. Néanmoins, il est essentiel de respecter cette règle dans la mesure du possible pour limiter la prolifération de la Covid-19 et le risque de seconde vague. Vous êtes malheureusement encore trop nombreux à commettre un certain nombre d’erreurs susceptibles de favoriser la contamination. Or, s’il est mal utilisé, le masque perd toute son utilité et peut même devenir vecteur de contamination.

On a parfois envie d’écarter le masque pour reprendre une bouffée d’air lorsqu’on souffre de la chaleur. Vous êtes nombreux à l’abaisser sous le nez, voire le menton. Attention, ce geste n’est pas anodin et remet toute l’efficacité du masque en question. Si vous avez ce mauvais réflexe, vous contaminez votre cou. Lorsque vous allez enlever votre masque, le virus restera sur cette zone. En outre, vous contaminez aussi vos mains en faisant cette erreur, puisqu’elle implique de toucher le tissu !

En outre, une fois qu’on a mis le masque, il ne faut plus jamais le toucher. L’idéal est de le retirer avec les petits élastiques et de ne pas effleurer le tissu.

Pourquoi ? Parce que les gouttelettes infectées par le virus, vont arriver directement sur la face externe du masque. Donc cette zone-là est potentiellement contaminée. Si vous touchez cette zone avec vos mains, vous les contaminez aussi.

Masque : pourquoi il ne faut jamais le mettre dans votre poche

Attention aussi si vous avez tendance à mettre votre masque dans la poche. Pourquoi ? "Parce que si vous faites ça, vous aurez plein de virus dans la poche", mettait en garde la réanimatrice et membre du Conseil Scientifique, Lila Bouadma, interviewée par le média Brut.

Porter le même masque plus de 4 heures est aussi une erreur fatale. Au-delà de cette durée, le masque perd son efficacité.

Découvrez dans notre diaporama la liste des cas où il est autorisé, voire préférable, de retirer votre masque.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste

Épilepsie et masques faciaux, Ligue suisse contre l'épilepsie, juillet 2020

La rédaction vous recommande sur Amazon :