Sommaire

Depuis peu, le port du masque est obligatoire dans les rues, les transports en commun ainsi que dans les bureaux pour les Français. Pour lutter contre le coronavirus et éviter tout risque de reconfinement, tous les moyens sont bons !

Seulement voilà. Le masque a de nombreux à-côtés. Si certains se plaignent d’avoir l’impression d’étouffer, d’autres font écho de problèmes de peau depuis qu’ils sont obligés de porter le masque quotidiennement. Eczéma, rougeur au niveau des pommettes, acné, irritations… Les désagréments sont difficiles à supporter depuis que votre visage est à nouveau confiné. On vous livre quelques conseils pour prendre soin de votre peau à l’heure de la pandémie. Avec les conseils avisés du Dr Paul Dupont, dermatologue à Toulouse et auteur de Soigner sa peau au naturel (éd. Eyrolles).

Masque : pourquoi votre peau souffre-t-elle autant ?

Les frottements des élastiques et de la matière du masque au niveau du bas du visage provoquent des irritations. Et pour cause, vos masques s’avèrent être très opaques, notamment les FFP2 et chirurgicaux. Tout ce que vous respirez stagne dans la partie basse de votre visage et est absorbé par votre peau. Le dioxyde de carbone vous retombe sur votre peau. Résultat : elle ne respire pas. Voici pourquoi les problèmes de peau peuvent subvenir. Les personnes sujettes aux problèmes cutanés, comme l’eczéma, le psoriasis ou l’acné sont en première ligne.

Si vous avez une peau relativement grasse, vous risquez des poussées d’acné avec le masque. Vous êtes d’ailleurs nombreux à en faire état depuis que le port du masque s’est généralisé.

Au contraire, si vous avez une peau sèche, le manque d’air, l’humidité et la macération constante générée par le masque, aura tendance à le dessécher encore plus. Dans ce cas-là, il est possible de voir apparaître de l’eczéma, des irritations ou de la rosacée.

En clair, les pathologies préexistantes comme l'acné ou la rosacée peuvent ainsi s'amplifier.

Or, d’autres phénomènes peuvent jouer un rôle dans l’apparition de ce type de problème. On évoque le stress et l'anxiété liés à cette situation inédite et anxiogène. Oui, le stress peut réellement provoquer de l'eczéma. "Les personnes qui sont sujettes à l’eczéma ou la dermite séborrhéique, peuvent ainsi déclencher une poussée sous l’effet du stress", complète le Dr Dupont.

Masque : et s’il avait des bienfaits ?

"Le masque protège des gouttelettes projetées dans l’entourage, avec tous les microbes que celles-ci contiennent, et également de la pollution de l’air ainsi que des UV en été : il y a donc certains bénéfices, nous explique de son côté le Dr Isabelle Gallay, dermatologue et Vice présidente du Syndicat National des Dermatologues. Par contre, lorsqu’il fait chaud sous le masque, la sudation peut accentuer la séborrhée chez les acnéiques : il faudra donc prévenir l’acné ou la traiter, et veiller à l’hygiène du masque".

Peau sensible : préférez les masques en tissu

Si vous avez une peau réactive, il vaut mieux privilégier les masques en tissus semble-t-il. Ces derniers vont limiter les effets secondaires sur votre peau.

"Si vous êtes de ceux qui tolèrent mal les élastiques derrières les oreilles, notamment en cas de psoriasis derrière les oreilles, misez sur des masques à nouer derrière la nuque", suggère le dermatologue.

En outre, n’hésitez pas à retirer le masque quelques instants pour faire respirer votre peau. Libre à vous ensuite d’y appliquer quelques gouttes d’eau thermale en spray. Attention, laissez bien sécher avant de remettre votre masque. Sans quoi, vous favoriserez l’humidité à l’intérieur du masque et de surcroit l’eczéma. "En sachant en plus que l’humidité sur la peau en s’évaporant, attire l’eau de l’épiderme qui se dessèche encore plus rapidement", note encore notre expert.

Découvrez pages suivantes nos astuces pour prendre soin de votre visage confiné et les erreurs à ne plus faire.

Sources

Merci au Dr Paul Dupont, dermatologue à Toulouse et auteur de Soigner sa peau au naturel (éd. Eyrolles).

Merci au Dr Isabelle Gallay, dermatologue et Vice présidente du Syndicat National des Dermatologues

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.