Piqûres de moustiques : 10 remèdes express

Huiles essentielles, plantes, vinaigre, oignon... Sans le savoir, vous avez dans vos placards des remèdes naturels capables de soulager rapidement une piqûre d'insecte. Voici lesquels et comment les utiliser.

Publicité

En cas de piqûre de moustique, un conseil : ayez toujours un petit flacon d’huile essentielle (HE) de lavande aspic (Lavandula latifolia spica) à portée de main. Pourquoi ? Parce que "la lavande aspic montre une performance accrue sur la cicatrisation et la régénération cutanée" explique Christine Cieur-Tranquard, pharmacienne, dans son livre La pharmacie familiale au naturel.

Mode d’emploi : appliquer immédiatement sur la piqûre (pour les guêpes, il faut retirer le dard avant) 1 à 2 gouttes d’HE de lavande aspic. Tapoter pour faire pénétrer et renouveler 3 à 4 fois dans la demi-heure qui suit.

Attention : ne pas utiliser l’huile essentielle de lavande aspic chez la femme enceinte, allaitante ou l’enfant de moins de 3 ans, sans demander l’avis d’un pharmacien.

Tamponner avec du vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est très efficace pour soulager une piqûre de moustique. C’est aussi un excellent désinfectant naturel.

Mode d’emploi : tamponner la peau avec du vinaigre de cidre non dilué et chaud de préférence. Selon la pharmacienne Christine Cieur-Tranquard, la chaleur permet de "neutraliser le venin des insectes".

Poser des lamelles d'oignons

Selon le Vidal des plantes, appliquer des lamelles fraîches d'oignons sur une piqûre d'insectes permet de la soulager. On peut aussi frotter la piqûre avec. L'idéal étant que le remède soit posé rapidement dessus.

Déposer 1 goutte d'huile essentielle de citronnelle

La citronnelle de Java repousse les moustiques mais peut aussi soulager leurs piqûres.

Mode d’emploi en cas de piqûres : appliquer 1 goutte d'huile essentielle (Cymbopogon winterianus Jowitt) sur chaque bouton. Pure si la surface est petite. Diluée dans une huile végétale si elle est plus étendue ou si la peau est sensible (pour éviter les irritations).

Pour repousser les moustiques : pulvériser un peu d'essence de citronnelle dans la maison, ainsi que sur les draps et oreillers. Il est aussi possible d'en mettre dans une coupelle déposée à côté du lit, la nuit.

Attention : cette huile essentielle est interdite pendant les 3 premiers mois de grossesse. Elle ne doit pas non plus être utilisée pendant l’allaitement.

Frotter avec de la menthe

L’avantage de l’huile essentielle de menthe poivrée (Mentha piperita) en cas de piqûre de moustique c’est qu’elle est antalgique, anesthésiante et calme les démangeaisons.

Mode d’emploi : appliquer 1 goutte d’huile essentielle de menthe sur la peau, en association avec un autre remède comme du vinaigre de cidre.

Ou : frotter la piqûre avec des feuilles froissées de menthe.

Attention : cette huile essentielle est contre-indiquée pendant la grossesse et l’allaitement, chez l’enfant de moins de 6 ans. Méfiance aussi chez les personnes âgées. Elle ne doit jamais être étendue sur une grande surface cutanée.

Apaiser avec de la teinture-mère de calendula

La calendula est une plante apaisante. Elle permet de calmer l’inflammation d’une piqûre de moustique et de la désinfecter.

Mode d’emploi : mélanger une dizaine de gouttes de teinture-mère de calendula dans un peu d’eau et passer sur la plaie.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X