Selon les chercheurs de l’université de Californie (Etats-Unis), le manque de sommeil provoque une stimulation du cerveau qui nous pousse à manger plus. Grâce à des appareils IRM (imagerie par résonance magnétique), ils ont étudié l’activité cérébrale de 23 personnes. L’analyse s’est faite en deux fois : la première après une bonne nuit de sommeil et l’autre sans avoir dormir de la nuit. Résultat ? Chez les personnes en manque de sommeil, les scientifiques ont noté une perturbation dans la région du cerveau responsable de satiété. En revanche, la zone liée de l’envie de manger était fortement stimulée.

L’envie de manger des aliments caloriques
"Nous avons fait une autre découverte intéressante, c'est que les aliments les plus caloriques étaient particulièrement recherchés par les personnes privées de sommeil", précise à l’AFP Matthew Walker, chercheur de l’étude. Selon lui, ces résultats confirment un lien entre le sommeil et la prise de poids. Mais rien de prouve encore qu’un sommeil suffisant permettrait de garder la ligne.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.