Acupression : 8 points a stimuler pour survivre aux fetes fin d’annee

Entre les repas gargantuesques, les excès de boisson et les nuits courtes… Les fêtes de fin d’année ne sont pas toujours de tout repos pour l’organisme. L’acupression peut aider à traverser cette période de festivités intenses. Découvrez les points à stimuler dans notre diaporama.

Acupression : qu’est-ce que c’est ?

Cette branche de la médecine douce suit ses principes fondamentaux : l'énergie vitale, les méridiens, le yin et le yang, et les 5 éléments. "L'énergie vitale est la substance élémentaire et la force motrice de la vie. Elle circule dans le corps le long de canaux subtils, appelés méridiens. À des endroits bien précis de chaque méridien, les mêmes pour tout être humain, l'énergie vitale se rapproche de la surface du corps. Ces point-clés sont les fameux points d'acupuncture, et ce sont les mêmes en acupression", explique Anne Cossé, praticienne certifiée d'acupression et Maître de Reiki. Les stimuler avec les doigts (parfois les poings, coudes, avant-bras ou pieds) aident à rééquilibrer l’énergie vitale, aussi appelée Qi.

Étant alimentée par les apports externes comme la nourriture, la boisson, l’air et le soleil, elle n’est pas constante… et souvent perturbée pendant les réveillons ou autres célébrations importantes. "Les excès durant les fêtes de fin d’année ont un impact sur l’énergie vitale et la santé, confirme la spécialiste. L’acupression est tout indiquée pour rééquilibrer les dysfonctionnements qui en découlent".

Acupression : les précautions à prendre 

Toutes les parties du corps peuvent être utilisées pour faire pression sur les points clés. Néanmoins, les plus couramment utilisés sont les pouces, index et majeurs. Il est préférable d’appuyer avec la pulpe des doigts, car le bout est trop dur… et surtout l’ongle peut gêner, voire blesser l’épiderme.   

Anne Cossé conseille par ailleurs : "il faut éviter de pratiquer l’estomac plein, ou après avoir ingéré de l’alcool, ou en état d’altération de la conscience (drogue)". "Et bien que l’acupression soit sans danger en soi, il existe des contre-indications. En particulier en cas de grossesse : dans ce cas, il faut éviter de pratiquer l’acupression sur une femme enceinte, car certains points agissent sur le bébé ou déclenchement de l’accouchement, etc".

Il est aussi préférable de consulter un médecin avant d’essayer cette pratique millénaire, si vous avez de :

  • fracture ou blessure récente ;
  • cancer ;
  • troubles de la coagulation ; 
  • ostéoporose ; 
  • maladies cardiaques ;
  • diabètes ; 
  • une prise de médicaments anticoagulants ou antiplaquettaires.

"Au-delà de ces contre-indications, tout le monde est capable de pratiquer. Cependant, il faut apprendre à localiser le point et à exercer la bonne pression. Donc suivre les indications d’un.e praticien.ne professionnel.le reconnu.e", conseille la praticienne certifiée d'Acupression.

Retrouvez les points d’acupression pouvant aider à surmonter la fatigue, les maux de tête, les ballonnements, les constipations et les excès d’alcool survenant souvent pendant les fêtes dans ce diaporama.

Le point suprême assault (ou F3) pour bien digérer

1/8
Acupression : 8 points à stimuler pour survivre aux fêtes fin d’année

Le point Foie 3 ou encore Suprême aide à soulager les problèmes liés au foie comme des repas trop riches, une nourriture en trop grande quantité ou encore les ballonnements. 

Il se situe sur le dessus des pieds à l'intersection de l'os du gros orteil et celui du second.

Comment le stimuler : lorsque vous stimulez ce point, il faut veiller à garder les épaules et le cou détendu. Le plus simple est de s'asseoir sur une chaise et de se pencher pour atteindre le point souhaitez avec l'index ou le majeur. 

Pressez-le sans bouger en premier lieu 10 secondes puis augmenter jusqu'à 1min.

L'Union de la Vallée (ou GI4) contre la constipation

2/8
Acupression : 8 points à stimuler pour survivre aux fêtes fin d’année

Le point GI4 est situé sur le dessus de la paume, à la base du pouce. Pour le localiser plus facilement, il suffit de rapprocher le pouce et l'index, le monticule qui se forme est l'Union de la Vallée.

Comment le stimuler : massez doucement le point avec des mouvements circulaires puis augmenter la pression. Si cela devient douloureux diminuer la pression. Toutefois, il est normal d'avoir une sensation d'inconfort. Massez une à deux min. En revanche, il ne faut pas dépasser 5 min. Répétez ce geste 2 à 4 fois par jour jusqu'à la disparition de la constipation.

Constipation : le point VC6

3/8
Acupression : 8 points à stimuler pour survivre aux fêtes fin d’année

Après avoir travaillé le point GI4, stimulez le point VC6. Ce dernier renforce le gros intestin et détend l'abdomen. Il se trouve à 3 travers de doigt sous le nombril.

Comment le stimuler : après avoir pris quelques respirations, placez votre index, votre majeur et votre annulaire au niveau du point VC6 et appliquez une légère pression puis augmentez-la jusqu'à l'apparition d'une tension. Lorsque vous êtes au point de résistance, maintenez la pression pendant 30 secondes puis relâchez. Répétez deux fois. 

Contre-indication : il ne faut pas le faire en cas de grossesse.

Le point Etang Sinueux GI11 contre la constipation

4/8
Acupression : 8 points à stimuler pour survivre aux fêtes fin d’année

Pour trouver le point GI11, il faut plier le bras en angle droit. Il se situe à l'extrémité du pli formé au niveau du coude. 

Comment le stimuler : appliquez une pression circulaire sur ce point en appuyant progressivement plus pendant une quarantaine de secondes. Faites le même geste sur les deux. Répétez le 3 à 4 fois par jour.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Merci à Anne Cossé praticienne Certifiée d'Acupression, Maître de Reiki et fondatrice du site acupression.fr

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.