En plein concert, Stevie Wonder annonce qu’il va subir une greffe de rein

Publié le 08 Juillet 2019 à 11h27 par Pauline Capmas-Delarue, journaliste santé
Las des rumeurs qui couraient sur son état de santé, Stevie Wonder a annoncé lors d’un concert qu’il allait subir une greffe de rein en septembre prochain.

C’est une annonce inattendue que Stevie Wonder a faite à ses fans ce week-end, lors du festival British Summer Time à Hyde Park (Londres), dont il était l’une des têtes d’affiche. Le chanteur de 69 ans a déclaré, en plein concert, qu’il allait arrêter temporairement de se produire, afin de subir une greffe de rein.

L’opération aura lieu dans deux mois, et Stevie Wonder a déclaré avoir déjà trouvé un donneur. "Voilà ce qui va se passer : je vais me faire opérer, je vais avoir une greffe de rein en septembre cette année”, explique-t-il. Alors que le public s’émeut de cette annonce, l’artiste tient à rassurer ses fans. “Tout va bien”, insiste-t-il à plusieurs reprises, suscitant une ovation admirative de la foule.

Des rumeurs de défaillance rénale couraient depuis quelques semaines

Le but de cette annonce ? Couper court aux rumeurs qui couraient sur son état de santé depuis quelques semaines. Des médias de la région de Détroit, aux États-Unis, avaient fait état d’un “souci de santé grave, mais gérable”, que devait affronter le chanteur. Peu après, un journaliste radio de Philadelphie avait parlé d’une possible défaillance rénale et de la mise en place d’un processus de dialyse.

“Vous n'allez plus entendre des rumeurs sur moi”, a indiqué le chanteur de soul pendant le concert. “Je vous ai dit ce qui se passait, et je vais bien, d'accord ?" Ce dernier a très vite conclu en témoignant son amour au public, sous une salve d’applaudissements : “Je veux que vous le sachiez, je suis venu ici pour vous donner mon amour et vous remercier pour votre amour. Je vous aime, et que Dieu vous bénisse”.

Quelles sont les causes et les symptômes d’une insuffisance rénale ?

L’insuffisance rénale est dite chronique lorsque le fonctionnement des reins est anormal depuis plus de trois mois et que la maladie n’est pas curable. Celle-ci s’installe progressivement, et souvent sans symptôme apparent. On la décèle généralement lors d’un bilan sanguin.

Les deux causes les plus fréquentes de la néphropathie chronique sont l’hypertension artérielle et le diabète. L’âge peut aussi y contribuer. Afin de prendre en charge cette pathologie à temps, quelques symptômes peuvent vous alerter : une fatigue importante et soudaine, des troubles digestifs, un amaigrissement significatif, des crampes et des œdèmes des membres inférieurs, une pâleur du visage, des démangeaisons sur le corps et des troubles du sommeil.

Comment soigner l’insuffisance rénale ?

En premier lieu, on traite les maladies qui peuvent causer ou aggraver l’insuffisance rénale, telles que le diabète et l’hypertension. Cela permet de ralentir la progression des problèmes rénaux, et de protéger cet organe. Si la pathologie évolue jusqu’à la perte de la fonction de filtration d’un ou des deux reins, une dialyse, voire une greffe, peuvent être nécessaires.

Le rôle du rein est de filtrer le sang afin d’en éliminer les déchets toxiques via les urines. Il joue un rôle important dans la régulation de la tension artérielle, et dans la production d’hormones et vitamines indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. La dialyse est un “traitement de suppléance”, qui sert à remplacer cet organe, lorsqu’il est défectueux. Elle consiste à filtrer le sang à l’aide d’une machine, et permet de garder le patient en vie jusqu’à une greffe de rein.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :