Covid et brouillard cerebral : 6 symptomes identifies par des scientifiques

Avez-vous déjà entendu parler de brouillard cérébral ? Ce terme est utilisé par les scientifiques pour décrire des séquelles de la Covid-19 qui séviraient sur certains patients plusieurs semaines après leur guérison.

En effet, plusieurs malades ont fait état de déficiences cognitives, comme la perte de mémoire, de fatigue ou encore de troubles de la concentration. Ce phénomène concernerait 25 % des victimes du coronavirus, selon une étude américaine publiée dernièrement dans la revue JAMA Network Open et serait révélateur du brouillard cérébral - ou brouillard mental.

À travers cette étude, les chercheurs ont pu identifier les symptômes les plus couramment observés chez les patients souffrant de brouillard mental. Nous vous les détaillons dans notre diaporama.

Brouillard cérébral : comment la Covid endommage le cerveau

Il a déjà été prouvé que la Covid-19 s'en prenait à notre cerveau. Pour s'attaquer à votre cerveau, le coronavirus pénètrerait via le tronc cérébral par les voies nerveuses, estime le Pr Peter Berlit, secrétaire général de la Société allemande de neurologie. Ce phénomène expliquerait notamment l'apparition de certains symptômes comme la perte du goût et de l'odorat. La perte de ses deux sens s'expliquerait par la capacité du coronavirus à s'attaquer à notre système nerveux, en endommageant les zones traitant les informations olfactives (relative à l'odorat).

Malheureusement, si la Covid s'attaque à votre cerveau, il pourrait y avoir des conséquences sur le plus long terme.

De nombreux patients se plaignent aujourd'hui de souffrir de troubles de la mémoire ou de la concentration plusieurs semaines - voire mois - après leur guérison. Pour mieux comprendre ce trouble qui caractérise le brouillard cérébral, l’équipe scientifique de l’école de médecine du Mont Sinaï a étudié les dossiers de 740 patients Covid entre avril 2020 et mai 2021. Ils étaient tous testés positifs pour le virus ou présentaient des anticorps et n'avaient aucun antécédent de démence. 

"Il est bien connu que certaines populations (par exemple, les personnes âgées) peuvent être particulièrement sensibles aux troubles cognitifs après une maladie grave. Cependant, dans la cohorte relativement jeune de la présente étude, une proportion substantielle a présenté un dysfonctionnement cognitif plusieurs mois après s'être remis de COVID- 19", soulignent les scientifiques. On parle aussi de Covid long lorsque les symptômes persistent plusieurs mois après la guérison des patients.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

https://jamanetwork.com/journals/jamanetworkopen/fullarticle/2785388?utm_source=For_The_Media&utm_medium=referral&utm_campaign=ftm_links&utm_term=102221_term%3D102221 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.