Sommaire

Les récentes mutations de la Covid-19 n’ont rien de surprenant si l’on en croit le corps scientifique. Tous les virus subissent des modifications lors de la réplication de leur matériel génétique. Dans certains cas, les mutations se révèlent plus dangereuses et plus contagieuses. C’est pourquoi les scientifiques surveillent attentivement les nouvelles souches de la Covid-19.

Depuis fin décembre 2020, l’apparition de variants du coronavirus inquiète. Dans un premier temps, la souche britannique, aussi appelé 20I/501Y.V1 ou B.1.1.7, a multiplié les victimes. Considéré comme plus contagieux que la souche classique de la Covid-19, ce variant a été l’objet de toutes les attentions. Ensuite, les variants sud-africains (20H/501Y.V2 -ZA), brésiliens (20J/501Y.V3 -BR) et californiens (CAL.20C) se sont répandus en France.

C’est le variant anglais de la Covid-19 qui est prédominant dans notre pays : il représente près de 65% des nouveaux cas dans l’Hexagone, si l’on se réfère aux dernières données de Santé publique France. Quant aux souches brésilienne et sud-africaine, elles représentent 5% des nouveaux cas. Dans quels départements les variants circulent-ils le plus ? Savez-vous quelle souche est omniprésente dans votre département ?

Santé Publique France vient de dévoiler les chiffres détaillés concernant la propagation des variants de la Covid-19 en France, département par département. C’est la première fois que nous avons à notre portée des données aussi précises sur la proportion des variants sur le territoire français.

Covid-19 : le variant anglais omniprésent dans trois départements

Les données ont été recueillies sur la semaine glissante du 27 février au 5 mars 2021. Si le variant anglais est réparti de façon inégale sur le territoire, il est toutefois majoritaire dans plus de 80 départements, et s’avère omniprésent dans trois départements, à savoir la Corse-du-Sud, l'Aube et les Alpes-Maritimes. L'Aube fait d'ailleurs partie des trois départements désormais placés sous surveillance par le gouvernement.

Dans ces trois départements, le variant britannique aurait été identifié pour 80% des tests PCR criblés.

Dans d’autres zones, ce variant a été identifié dans plus de 60% des tests. On retrouve : Haute-Corse, Var, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Hautes-Alpes, Drôme, Isère, Savoie, Haute-Savoie, Ain, Rhône, Gard, Hérault, Aveyron, Cantal, Tarn, Haute-Garonne, Tarn-et-Garonne, Gers ; Lot-et-Garonne, Hautes-Pyrénées, Gironde, Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vendée, Loire-Atlantique, Ille-et-Vilaine, Morbihan, Côte d’Armor, Finistère, Indre-et-Loire, Nièvre, Territoire de Belfort, Orne, Eure-et-Loir, Essonne, Seine-et-Marne, Marne, Aisne, Oise, Seine-Saint-Denis, Paris, Val-de-Marne, Hauts-de-Seine, Yvelines, Val-d’Oise, Eure, Seine-Maritime, Nord, Pas-de-Calais.

Sources

Santé Publique France, 8 mars 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.