Sommaire

Combien de kilos peut-on perdre ?

Combien de kilos peut-on perdre ? L’hypnose peut permettre de perdre, 3, 5, 10, 20 kilos... Elle permet d’éliminer le poids nécessaire ! "Ce qui fait grossir, c’est un certain rapport à la nourriture. La source du problème se situe dans la construction de la réalité qui remonte à l’enfance lorsque par exemple la maman donnait des bonbons à l’enfant triste pour le consoler. Devenu adulte, celui-ci remplace par exemple, le vide par du plein.", explique Victor Simon, médecin hypnothérapeute.

Faut-il faire un régime en plus des séances ?

Faut-il faire un régime en plus des séances ?"Personnellement, je suis contre les régimes contraignants", note le spécialiste. "L’idée est donc de ne rien interdire, mais de donner des orientations et des conseils comme, par exemple, suivre les préceptes de nos grands-mères : petit déjeuner de roi, déjeuner de prince et dîner de mendiant." Mais si l’on n’a aucun besoin de choisir des aliments particuliers, de le peser, de les cuire de telle ou telle façon, le Dr Simon apprend à ses patient(e)s comment se mettre en état d’auto hypnose 3 minutes avant de se mettre à table afin de dissocier l’émotion de l’assiette, et de ne plus confondre la faim avec le besoin de remplir un vide ou de calmer une angoisse...

Combien de séances sont nécessaires ?

Combien de séances sont nécessaires ?"Tout dépend du nombre de kilos à perdre. Dans le cas d’obésité massive, il faut compter dix à quinze séances, d’une durée d’environ une demi heure. S’il n’y a que quelques kilos à perdre, cinq à six suffisent.", explique le Dr Simon, médecin, psycothérapeute. A noter : "Chez les personnes qui souffrent d’un surpoids très important, le poids ne bouge pas durant les quatre à cinq premières séances… Mais le corps se modifie. Les patients me disent : "mon pantalon tombe" ou "je perds ma jupe… C’est ensuite, que la perte se déclenche vraiment. Comme si les masses devaient se répartir différemment avant."

Ni reprise de poids, ni yoyo

Ni reprise de poids, ni yoyo Avec les régimes classiques, 90% des personnes ont repris leur poids initial après un an. Mais ce n’est pas le cas sous l’hypnose. Pourquoi ? Parce que l’amincissement avec un hypnothérapeute n’implique pas de restriction alimentaire. Ses effets reposent sur un changement de comportement face au fait même de mange. "On apprend à reconnaître et à contrôler les envies qui n’ont rien à voir avec la faim. Le but, c’est qu’au cours du traitement, la personne s’approprie les techniques d’auto hypnose apprises en séance. Elle permettent d’arriver à ce détachement, et de se passer du thérapeute pour stabiliser son poids.", insiste le Dr Victor Simon, médecin, hypnothérapeute.

Tout le monde peut-il maigrir sous hypnose ?

Tout le monde peut-il maigrir sous hypnose ? Certains hypnothérapeutes estiment que qu’on peut être réfractaire à la suggestion et donc "imperméables" à l’hypnose. "Je pense que c’est faux", s’insurge le Dr Victor Simon, médecin, hypnothérapeute. "A mon avis la résistance n’existe pas. La technique, qui rappelons- le, n’a rien à voir avec l’hypnose de music hall, dans la mesure où le patient conserve en permanence sa conscience et donc son libre arbitre, peut fonctionner sur tout le monde ! En revanche, il existe des praticiens… qui ne se parviennent pas trouver le mode de fonctionnement de la personne qui les consulte." Pour notre spécialiste, en cas de résistance "Il faut parler au corps qui réagit à certaines paroles, à certaines situations. Il faut repérer ces réactions et les utiliser pour accéder aux émotions anciennes."…

Hypnose : avantages et inconvénients

Hypnose : avantages et inconvénients"L’avantage, c’est que l’on dénoue le lien toxique que les malades entretiennent avec la nourriture", estime le Dr Simon, médecin, hypnothérapeute. Mais attention, il ne s’agit pas d’une méthode miracle qui ne demanderait aucun investissement, et qui se ferait en dehors du patient. Un hypnothérapeute ne peut pas répondre à la demande dans ce cas. Le/la patient(e) doit s’impliquer. Il faut qu’il/elle soit persuadé(e) que la solution se trouve à l’intérieur d’elle-même. Le thérapeute peut alors la guider pour aller la chercher.

Combien ça coûte ?

Combien ça coûte ? Il faut compter en moyenne, en fonction des régions et de l’expérience de l’hypnothérapeute, entre 60 et 130 € la séance d’hypnose. Celle- ci n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale. Cependant, certaines mutuelles remboursent au moins en partie les consultations. Renseignez-vous auprès de la vôtre !

Où trouver un hypnothérapeute fiable ?

Où trouver un hypnothérapeute fiable ? Il existe des annuaires sur les sites spécialisés comme www.hypnose.org ou www.hypnose-clinique.com. Mais encore faut-il être sûr que le praticien soit compétent et bien formé. Pour éviter les mauvaises surprises, Victor Simon conseille d’être "impitoyable ! Il ne faut pas hésiter à demander au thérapeute son cursus. Le mieux est qu’il soit médecin ou psychologue ou qu’il ait eu au moins une culture médicale. Il faut également qu’il ait bénéficié d’une formation approfondie en hypnose. On voit trop de personnes qui s’installent après avoir suivi deux ou trois week-ends de stages."

L’hypnose : pourquoi c’est efficace ?

L’hypnose : pourquoi c’est efficace ? L’hypnose aide à changer de comportement face à la nourriture. "Elle aide à ne plus confondre émotions comme la tristesse, la solitude, l’anxiété, par exemple avec le besoin de manger.", explique le Dr Victor Simon, médecin hypnothérapeute. Comment ? "En facilitant l’accès à l’inconscient. L’hypnose est un état modifié de conscience, celui dans lequel nous entrons plusieurs fois par jour lorsque nous nous évadons du monde pour entrer dans la rêverie C’est par exemple, l’état dans lequel nous sommes lorsque nous conduisons en pilote automatique."

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.