Comment faire baisser naturellement son cholestérol ?

Pas de secret ! Pour réduire votre taux cholestérol de façon naturelle, il vous faudra changer vos habitudes aussi bien alimentaires que celles liées à votre mode de vie. Vous pourrez aussi compter sur certains aliments phare. Découverte.

Bien choisir ses graisses

Bien choisir ses graisses© Adobe StockPourquoi: l'équilibre du cholestérol total* et la diminution du mauvais cholestérol* dépendent plus de la qualité des graisses ingérées que de leur quantité. On distingue les 'bonnes' des 'mauvaises' graisses d'après les acides gras qu'elles contiennent. Les graisses riches en acides gras saturés augmentent le mauvais cholestérol, contrairement à celles riches en acides gras insaturés.

Lesquelles: limitez le beurre** et préférez des huiles végétales comme l'huile d'olive pour la cuisson, de noix ou colza pour l'assaisonnement, et des margarines enrichies en phytostérols

A limiter: les huiles de tournesol, arachide et maïs bénéfiques à petites doses mais moins en excès

A bannir: les huiles de palme, coco, coprah, riches en acides gras saturés.

* On distingue 2 sortes de cholestérol: le LDL ou mauvais cholestérol qui en excès peut s'accumuler contre les parois des artères, provoquant une athérosclérose ; et le HDL ou bon cholestérol qui récupèrent l'excès de cholestérol dans les organes et le rapporte au foie où il est éliminé.

** un des aliments les plus riches en matières grasses saturées

Limitez les aliments 'à cholestérol'

Les mauvaises habitudes alimentaires sont en partie responsables de l'augmentation du cholestérol.

Pourquoi: le cholestérol est une graisse fabriquée à 70% par le foie et apportée pour le reste par l'alimentation.

Limitez: les graisses saturées qui augmentent le mauvais cholestérol*, contenus dans les aliments d'origine animale (boeuf, porc, oeufs, produits laitiers, friture...), pâtisseries, plats cuisinés...

Remplacez-les: par des acides gras insaturés qui ne l'augmentent pas, contenus dans les huiles végétales (olive, colza, noix...), les poissons, les viandes blanches (volailles). Ajoutez fruits et légumes.

Pensez aussi: aux produits allégés (lait écrémé, crème 3%...) en matières grasses, donc en cholestérol.

* On distingue 2 sortes de cholestérol: le LDL ou mauvais cholestérol qui en excès peut s'accumuler contre les parois des artères, provoquant une athérosclérose ; et le HDL ou bon cholestérol qui récupèrent l'excès de cholestérol dans les organes et le rapporte au foie où il est éliminé.

Vidéo : Cholestérol : pourquoi ces erreurs vous empêchent-elles de le faire baisser ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s): Remerciements au Pr Claude Le Feuvre, cardiologue et responsable de l'unité de cardiologie interventionnelle à l'hôpital Pitié-Salpêtrière et Président de la Fédération Française de Cardiologie (FFC) -  www.fedecardio.com
Remerciements à Nathalie Breuleux-Jacquesson, biochimiste et microbiologiste, et auteur de l'ouvrage 'Dites non au cholestérol – Maîtriser son cholestérol sans médicaments, c'est possible!', aux éditions Alpen.
Iwamoto M, Imaizumi K, et al. Serum lipid profiles in Japanese women and men during consumption of walnuts. Juillet 2002.
Walnut ingestion in adults at risk for diabetes: effects on body composition, diet quality, and cardiac risk measures, David L Katz & al, 2015, BMJ Open Diabetes
La rédaction vous recommande sur Amazon :