Selon l’Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa), la consommation de caféine par jour ne devrait pas dépasser les 400 mg, au-delà, elle risquerait de devenir nocive pour la santé. En effet, un trop plein de café augmenterait les risques de démence, de maladies cardiovasculaires, d’hypertension, de glaucome et de cholestérol.

Une récente étude norvégienne, publiée dans la revue Open Heart, a précisé que l’impact du café sur l’augmentation du cholestérol serait lié au sexe et au mode de brassage du breuvage.

Café et cholestérol : différences entre les hommes et les femmes

Pour en arriver à ce constat, les chercheurs ont voulu comparer l’impact du café expresso par rapport à d’autres modes de préparation, chez les adultes de 40 ans (moyenne de 56 ans).

Les scientifiques ont récolté les données de 21 083 personnes ayant fait partie de la 7e enquête de l’étude de Tromso (Norvège) en 2015-16. Ces participants ont été interrogés sur leur consommation de café (consommation quotidienne et type de préparation). Des échantillons de sang ont été prélevés. Le poids et la taille des bénévoles ont également été mesurés.

Les résultats ont montré que les femmes buvaient en moyenne un peu moins de quatre tasses de café par jour, contre cinq tasses quotidiennes chez les hommes.

“La consommation de 3 à 5 tasses d'espresso par jour était significativement associée à une augmentation du cholestérol total sérique, en particulier chez les hommes”, expliquent les chercheurs.

Par rapport à ceux qui ne buvaient pas de café, le cholestérol sérique était supérieur de 0,09 mmol/l chez les femmes et 0,16 mmol/l chez les hommes.

Pour un même type de café, et une même quantité, le cholestérol augmente d’un sexe à l’autre, touchant principalement les hommes. Mais dans d’autres cas, le type de café peut également influencer la présence de cholestérol

Cholestérol : les types de cafés qui l’augmente

Les chercheurs ont découvert que boire 6 tasses de café filtré chaque jour était associé à une augmentation de 0,11 mmol/l de cholestérol chez les femmes. Au contraire, il n’y avait pas d’augmentation chez les hommes entre ceux consommant du café filtré et ceux prenant du non filtré.

De son côté, le café instantané était associé à une augmentation du cholestérol chez les deux sexes, mais le nombre de tasses bues n’avait pas d’impact sur ces résultats.

Les chercheurs ont également découvert qu’une consommation de 6 tasses à café par jour à la cafetière à piston augmentait le cholestérol, à un degré similaire chez les deux sexes.

Les experts expliquent qu’ils n’ont pas encore de réponse évidente concernant les différences entre les sexes sur l’impact du café sur le cholestérol. Ils ajoutent que davantage de recherches sont nécessaires : "Une connaissance accrue de l'association du café expresso avec le cholestérol sérique améliorera les recommandations concernant la consommation de café."

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.eurekalert.org/news-releases/951937

https://presse.inserm.fr/la-cafeine-a-lexces-nocive-pour-lorganisme/19453/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.