Cholesterol : 6 causes sournoises qu-on ignore

Très répandu dans les sociétés occidentales, l'excès de cholestérol LDL peut avoir des conséquences sérieuses sur la santé cardiovasculaire. À long terme, les personnes qui en souffrent risquent l'infarctus du myocarde, l'accident vasculaire cérébrale ou une artérite des membres inférieurs.

"En France, le cholestérol serait à l’origine d’un infarctus sur deux et près de 20 % de la population adulte présenterait une hypercholestérolémie", rappelle la Fédération française de cardiologie sur son site. 

Une majorité du cholestérol dont a besoin notre corps est produit par le foie, tandis que le reste est apporté par l’alimentation. Il est connu qu'un régime alimentaire trop riche en cholestérol et en graisses dites saturées a une influence directe sur le taux de cholestérol. Un excès d'alcool aurait également un effet néfaste. Or, d'autres comportements peuvent favoriser le mauvais cholestérol sans que l'on en ait conscience. On passe en revue dans notre diaporama ces causes sournoises qui peuvent expliquer un mauvais bilan lipidique.

Cholestérol HDL et LDL : quelle est la différence ?

  • Les lipoprotéines de haute densité (HDL) correspondent à ce qu’on appelle le “bon” cholestérol, et empêchent la formation de plaques d’athérosclérose sur les artères.
  • Les lipoprotéines de faible densité (LDL) correspondent au “mauvais” cholestérol. Elles “distribuent l’excès de cholestérol aux différents organes”, ce qui favorise son dépôt sur la paroi des artères et donc les maladies cardiaques.

C’est donc l’excès de cholestérol LDL dans le sang qui peut être néfaste pour votre santé. Souvent asymptomatique pendant plusieurs années, l’hypercholestérolémie peut être mise en évidence grâce à une prise de sang, réalisée à jeun. D’où l’importance d’effectuer un bilan tous les cinq ans, environ.

 

Vous suivez un régime cétogène

1/6
Cholestérol : 6 causes sournoises qu'on ignore

Vous adepte du régime cétogène. Il peut avoir un impact sur votre cholestérol. Il est recommandé de faire un bilan sanguin avant de commencer ce régime à la mode. En effet, le régime cétogène consiste à faire la part belle aux matières grasses, tout en supprimant les glucides. Cela peut augmenter considérablement le mauvais cholestérol. Si vous souffrez d'hypercholestérolémie, cette diète est à éviter. 

Vous consommez des graisses trans

2/6
Cholestérol : 6 causes sournoises qu'on ignore

Certes, il est recommandé de limiter les graisses saturées pour réduire le cholestérol. Or, les graisses trans peuvent aussi être liées à votre taux de LDL. On les retrouve dans la viande rouge, les viandes transformées, les produits laitiers et le beurre. 

Vous mangez toujours au restaurant

3/6
Cholestérol : 6 causes sournoises qu'on ignore

Vous ne faites pas à manger vous-même ? Attention, on ne maitrise pas la quantité de graisses saturées présente dans les plats qu'on commande au restaurant ou dans les aliments transformés. Vous avez beau essayé de faire des efforts en commandant des plats avec des légumes ou des salades, il y aura toujours plus de graisses quand dans les plats que vous préparez à la maison.

Vous êtes sédentaire

4/6
Cholestérol : 6 causes sournoises qu'on ignore

Le mauvais cholestérol est deux fois plus élevé chez les sédentaires que chez les actifs. "De nombreuses recherches scientifiques ont démontré les bienfaits du sport dans l'amélioration du taux de cholestérol. Pratiquer une activité physique régulière permet d'augmenter le taux de cholestérol HDL, de diminuer le taux LDL et les triglycérides", relaye la Fédération Française de Cardiologie.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

https://www.fedecardio.org/je-m-informe/le-sport-permet-il-d-abaisser-le-cholesterol/ 

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.