Cholesterol : 5 astuces de cardiologue pour le reduire sans ordonnance

Le  cholestérol  est un lipide qui entre dans la composition de nos membranes cellulaires et participe à la synthèse de nos hormones. Il est donc indispensable à l’organisme. Mais en excès, il peut aussi s’avérer très dangereux, et entraîner de graves  problèmes cardiovasculaires, comme l’infarctus ou l’AVC.

On distingue le cholestérol HDL du cholestérol LDL. C’est l’excès de cholestérol LDL dans le sang qui peut devient néfaste pour votre santé.

Les lipoprotéines de haute densité (HDL) correspondent à ce qu’on appelle le “bon” cholestérol et empêchent la formation de plaques d’athérosclérose sur les artères. Les lipoprotéines de faible densité (LDL), quant à elles, correspondent au “mauvais” cholestérol. Elles “distribuent l’excès de cholestérol aux différents organes”, ce qui favorise son dépôt sur la paroi des artères.

Il existe des moyens de gérer l'hypercholestérolémie

Si vous êtes sujet au mauvais cholestérol, vous êtes susceptibles de développer des  dépôts graisseux  dans vos vaisseaux sanguins. Ces derniers vont entraver la circulation du sang dans vos artères. Parfois, ces dépôts peuvent soudainement former un caillot. On parle   d'athérosclérose. Ce phénomène peut générer une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral (AVC). Le mauvais cholestérol ne doit donc pas être pris à la légère.

Si le cholestérol est sournois et souvent asymptomatique, certains signes peuvent toutefois vous mettre la puce à l'oreille, parmi lesquels on peut citer la douleur dans les mollets et dans la poitrine, les nausées, les maux de tête, les palpitations, les essoufflements et la sensation de froid dans les extrémités. Outre ces signes habituels, il y aussi des symptômes plus inattendus auxquels il faut faire attention. La Mayo Clinic, établissement médical américain, explique sur son site internet que "si vous souffrez d'athérosclérose au niveau des artères menant à votre cerveau, vous pouvez présenter des signes tels qu'un engourdissement soudain ou une faiblesse dans vos bras ou vos jambes, des difficultés à parler ou des troubles de l'élocution, une perte temporaire de la vision d'un œil ou des muscles du visage tombants".

En outre, en cas de mauvais cholestérol, les patients peuvent également développer des ulcères ou autres problèmes cutanés dans les pieds et les jambes. Un changement de couleur sur les jambes doit aussi alerter. Si vous remarquez des "bosses" jaunâtres sur la peau à proximité de vos yeux ou de l'arête de votre nez, cela pourrait être un signe d'hypercholestérolémie. Ces derniers sont appelés xanthélasmas  et sont causés par des dépôts de cholestérol sous la peau.

"Il existe des moyens de gérer l'hypercholestérolémie et la bonne nouvelle, c'est que les maladies cardiaques sont évitables à 90 %", vient de partager à la presse américaine la cardiologue Leslie Cho, MD. 

Comment baisser notre cholestérol naturellement ?

Selon une enquête de l'UFC-Que Choisir, l'effet des statines, des hypolipidémiants qui diminuent le taux de lipides, serait exagéré. L'association de consommateurs se fonde en effet sur une méta-analyse internationale qui juge que "leur efficacité est trop souvent surestimée". Selon la recherche internationale, le risque n’est diminué que de 0,5 à 1,3%.

Outre les traitements médicamenteux, il existe plusieurs moyens d'agir sur votre cholestérol grâce à votre mode de vie. La rédaction Medisite vous partage les conseils du Dr Cho, en images.

Misez sur le régime méditerranéen

1/5
Cholestérol : 5 astuces de cardiologue pour le réduire sans ordonnance

Une alimentation saine est le meilleur moyen de réguler votre taux de cholestérol. Misez sur le régime méditerranéen. Considéré comme le meilleur régime pour le cœur, il inclut l'huile d'olive, le poisson, les légumes, les légumineuses et les grains entiers.

Bougez !

2/5
Cholestérol : 5 astuces de cardiologue pour le réduire sans ordonnance

L'exercice régulier est un moyen très efficace de réduire rapidement le cholestérol LDL. Marche, vélo, yoga, randonnée, soulever des poids… "Ce qui est formidable avec l'exercice, c'est qu'il n'est pas toujours nécessaire que ce soit le même, explique le Dr Cho. Vérifiez toujours auprès de votre médecin avant de commencer un programme, surtout si votre taux de cholestérol élevé vous expose à un risque plus immédiat de maladie cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral". 

Limitez les glucides raffinées

3/5
Cholestérol : 5 astuces de cardiologue pour le réduire sans ordonnance

"De grandes quantités de glucides raffinés, tels que les sucreries et le pain blanc, peuvent provoquer des pics de glycémie, qui incitent le corps à stocker les graisses d'une manière différente et peuvent conduire à l'obésité et au diabète. Les graisses saturées présentes dans le lait entier, le fromage, le beurre, la crème glacée et les viandes grasses peuvent affecter votre taux de cholestérol", avertit de son côté le Dr Haitham Ahmed, cardiologue en Pennsylvanie (USA).

Arrêtez de fumer

4/5
Cholestérol : 5 astuces de cardiologue pour le réduire sans ordonnance

"Fumer est vraiment l'une des pires choses que nous puissions faire, non seulement pour votre cœur, mais aussi pour votre cerveau et vos poumons", ajoute le Dr Cho. Les facteurs de risque s'additionnent. Donc, si vous fumez et avez un taux de cholestérol élevé, vous doublez votre risque. Si vous fumez et faites de l'hypertension et si vous avez du cholestérol en parallèle, vous les triplez". 

Evitez d'être en surpoids

5/5
Cholestérol : 5 astuces de cardiologue pour le réduire sans ordonnance

Le surpoids (avec un IMC de 30 ou plus) augmente considérablement votre risque d'hypercholestérolémie. Ainsi, en perdant du poids, vous pouvez réduire votre cholestérol et donc vos risques de maladies cardiaques de manière significative.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.eatthis.com/news-lower-your-cholesterol-almost-instantly/ 

https://www.quechoisir.org/actualite-cholesterol-l-effet-des-statines-est-exagere-n100112/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.