Les statines sont-ils la nouvelle arme contre le cancer ? Selon une étude allemande publiée dans la revue Clinical and Translational Medicine le 20 février dernier, prendre des statines, des médicaments habituellement prescrits aux patients atteints de cholestérol, pourraient réduire voire arrêter la prolifération des métastases chez les patients atteints de cancer. Les médicaments permettraient en effet de stopper l’action du gène MACC, qui favoriserait le développement métastatique des cancers, dans les cellules tumorales en stoppant la prolifération des métastases.

Pour rappel, les statines sont des hypolipidémiants, c’est-à-dire des médicaments qui diminuent le taux de lipides dans le sang, et plus précisément du "mauvais" cholestérol. Consommées par 220 millions de patients, les statines font partie des médicaments les plus vendus au monde mais ont souvent été controversés en raison de leurs possibles effets secondaires indésirables, notamment les douleurs musculaires.

Statines : efficaces pour inhiber l’action du gène MACC1

En l’espèce, les chercheurs sont partis du postulat que les patients atteints de cancer meurent rarement de la tumeur primaire, mais plutôt des métastases qu’elle produit, même après une chirurgie réussie de la tumeur. En effet, les cellules cancéreuses se propagent parfois à d'autres parties du corps à un stade précoce de la maladie, lorsque la tumeur est encore très petite et n'a peut-être même pas encore été découverte. C’est pour cela que les scientifiques se focalisent tant dans la recherche autour des développements moléculaires des métastases.

Il y a plus de dix ans, le professeur Ulrike Stein, qui participe à la nouvelle étude, a pu découvrir avec son équipe du laboratoire du Centre de recherche expérimentale et clinique (ECRC) un facteur important dans le développement métastatique du cancer colorectal : le gène MACC1. Selon les chercheurs, quand ce gène est présent dans les cellules cancéreuses, la propagation des cellules dans le corps est accélérée. "De nombreux types de cancers ne se propagent que chez les patients présentant une expression élevée de MACC1", explique Ulrike Stein.

La prolifération des métastases stoppée sur les souris

Forts de ce constat, les chercheurs allemands ont recherché les médicaments pouvant inhiber l'expression du gène MACC1 dans les cellules tumorales. Après un criblage à haut débit avec leurs collègues du Laboratoire européen de biologie moléculaire (EMBL) à Heidelberg, en Allemagne, ils ont découvert que les statines étaient efficaces. En effet, les sept médicaments testés ont tous réduit l'expression du gène MACC1 dans les cellules tumorales, mais à des degrés divers. En pratique, les scientifiques ont décidé de réaliser une expérience en administrant les statines, inhibiteurs du cholestérol, à des souris génétiquement modifiées présentant une expression accrue de MACC1. Résultat, cela a permis de supprimer presque complètement la formation de tumeurs et de métastases chez les rongeurs. "Ce qui est particulièrement remarquable, c'est que les effets bénéfiques se sont poursuivis chez les animaux même après que nous ayons réduit la dose par rapport à la quantité que les humains ingèrent normalement", précise Ulrike Stein. Les statines sont donc efficaces pour inhiber l’action du gène MACC1 dans les cellules cancéreuses et permettent de bloquer la prolifération des métastases.

Statines : une incidence de cancer 2 fois moins élevée

Afin de tester l'efficacité des statines contre le cancer chez les humains, Robert Preißner et des scientifiques de l'université de Virginie ont également examiné les données d'un total de 300 000 patients à qui l'on avait prescrit des statines. Cette analyse a permis d'établir une corrélation nette entre statines et lutte contre le cancer. "Les patients prenant des statines avaient une incidence de cancer deux fois moins élevée que celle de la population générale", explique Robert Preißner, un des auteurs de l’étude.

"Nous n'en sommes encore qu'au tout début", insiste toutefois le scientifique. "Les lignées cellulaires et les souris ne sont pas des êtres humains, nous ne pouvons donc pas transférer directement les résultats". Les études expérimentales vont désormais être suivies d'un essai clinique sur les hommes. Ce n'est qu'après cela qu'il sera possible de dire avec certitude si les statines préviennent ou réduisent effectivement les métastases chez les patients présentant une forte expression de MACC1. En attendant, Ulrike Stein déconseille de prendre des statines à titre préventif sans consulter un médecin et sans faire contrôler ses taux de lipides, afin de s'assurer qu'aucun effet secondaire grave ne survienne.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Real-world evidence for preventive effects of statins on cancer incidence: A trans-Atlantic analysis, Clinical and Translational Medicine, 20 février 2022.

https://doi.org/10.1002/ctm2.726

Cholesterol-lowering drugs may slow down metastases, EurekAlert, 28 février 2022. 

https://www.eurekalert.org/news-releases/944859 

mots-clés : Cancer
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.