Les aliments anti cancer du foie

Avoir une alimentation saine est primordial pour être en bonne santé. De temps en temps, un petit écart ne fait de mal à personne… Mais certaines habitudes que l’on prend tous les jours peuvent à long terme, avoir des conséquences sur nos organes, notamment le foie avec l’âge. Prendre soin de son foie en évitant et privilégiant certains aliments peut vous prémunir contre certaines maladies et réduire vos risques de cancer.

Mais la grande question est : quels aliments sont à privilégier pour réduire les risques de cancer du foie ? Lesquels sont à éviter ? C'est ce que nous allons aborder dans notre diaporama avec le Dr Béatrice de Reynal, docteur en nutrition.

Qu’est-ce que le cancer du foie ?

Le cancer du foie est une tumeur maligne dûe à la formation incontrôlée de cellules anormales dans les tissus. Il faut savoir que 80% des cancers du foie sont masculins et surviennent en moyenne à l’âge de 63 ans, d’après l’Institut Curie.

Selon l’Institut National du Cancer, le cancer du foie apparait le plus souvent sur un foie déjà fragilisé. Sa fragilité peut être due à l’alcool et au tabac en grande quantité ou encore à une hépatite B ou C devenue chronique. Il peut aussi surgir spontanément.

Le foie est un organe indispensable et l’un des plus imposants situé dans la partie supérieure droite de l’abdomen, protégé par les côtes. Cet organe à plusieurs fonctions importantes :

  • Il fabrique de la bile ;
  • Il filtre le sang et les toxines absorbées par l’organisme ;
  • Il stocke le glucose et le régule ;
  • Il transforme les nutriments absorbés par l’intestin.

Le cancer du foie doit être traité le plus tôt possible après son diagnostic pour ne pas représenter une menace pour la vie du patient.

Cancer du foie : les symptômes qui peuvent alerter

Le cancer du foie peut rester silencieux. Les symptômes ne sont pas visibles au début de la maladie. Ce cancer est difficile à diagnostiquer s’il est à un stade précoce. Le plus souvent, il est diagnostiqué lors d’un stade avancé de la maladie.

Voici quelques symptômes à prendre en compte et à ne pas négliger :

  • Une perte d’appétit ;
  • Une importante perte de poids ;
  • Nausées et vomissements ;
  • Douleurs dans l’abdomen (partie supérieure droite) ;
  • Une masse détectable à la palpation ;
  • Présence de jaunisse au niveau de la peau et des yeux.

Si une personne présente certains de ces symptômes, cela n’indique pas forcément la présence d’une tumeur cancéreuse. Certains de ses symptômes peuvent révéler d’autres problèmes de santé. La consultation d’un médecin habilité à poser un diagnostic est à envisager si de tels symptômes se manifestent.

Voyons ensemble dans notre diaporama les aliments à privilégier et ceux à éviter pour prendre facilement soin de votre foie et réduire vos risques de cancer !

L'ail prévient son apparition

1/7
Les aliments anti cancer du foie

Pourquoi : L'ail a un pouvoir anti cancer qui provient des composés sulfurés qu'il contient (sélénium et acciline). Un manque important de sélénium associe un risque élevé de développer un cancer du foie. L'ail est aussi un antibiotique naturel qui élimine les toxines mais peut également soigner un foie malade. 

Quelle consommation : Il est préférable de manger de l'ail frais, cela amènera plus de goûts aux plats. 

L'artichaut protège les cellule du foie

2/7
Les aliments anti cancer du foie

Pourquoi : Bon pour le foie, cet aliment riche en vitamine B9 et K, est un remède contre les troubles digestifs grâce à ses fibres. Plante potagère, elle contient des antioxydants dont les polyphénols, qui aideraient à combattre le cancer du foie et élimine les toxines. Bien souvent, on utilise l'artichaut contre la cirrhose alcoolique ou bien encore le cholestérol et l'hépatite.

Quelle consommation : Infusion de feuilles, décoctions, gélules ou jus de plante (à privilégier). 

Le café, riche en antioxydants

3/7
Les aliments anti cancer du foie

Pourquoi : des chercheurs italiens de l"institut de recherche pharmacologique de Milan ont mis en évidence que la prise de café protégerait du cancer du foie. En réunissant 10 études portant sur 2 260 personnes, ils se sont rendus compte que parmi les personnes étudiées, ceux qui buvaient régulièrement du café avaient un risque de cancer du foie réduit de 41 % par rapport à ceux qui n'en buvaient jamais. A ce jour, il s'agit d'un constat, sans réelle explication.

Quelle consommation :  "difficile cependant d'en recommander une dose car si le café peut protéger de par sa richesse en polyphénols, une autre étude montre que certaines substances qu'il contient comme l'acrylamide aurait plutôt l'effet inverse s'il est consommé en excès.", explique le Dr de Reynal.

Le curcuma diminue la progression des tumeurs

4/7
Les aliments anti cancer du foie

Pourquoi : l'ajout de curcuma, une épice qui entre dans la composition du curry, dans le régime alimentaire diminuerait la progression des tumeurs notamment au niveau du foie selon une étude italienne publiée en 2015. La curcumine présente dans cette épice serait hépatoprotectrice.

Quelle consommation :  ajoutez-en dans vos plats de manière régulière mais sans excès.

Le brocoli provoquerait la mort des cellules tumorales

5/7
Les aliments anti cancer du foie

Pourquoi : une étude allemande publiée en 2015 a démontré "que les glucosinolates et isothiocyanates des brocolis et choux sont intéressants car ils induisent la mort des cellules tumorales, notamment au niveau du foie, sans effet secondaire sur les tissus sains.", explique le Dr de Reynal.

Quelle consommation : "une consommation régulière, hebdomadaire, pourrait être pertinente".

Le thé vert, une action préventive

6/7
Les aliments anti cancer du foie

Pourquoi : "l'obésité conduit à diverses complications, dont le carcinome hépatocellulaire, l'une des tumeurs malignes les plus communes provoquées par l'obésité. Les anomalies moléculaires associées à l'obésité (résistance à l'insuline, inflammation chronique, stress oxydatif…) sont des mécanismes moléculaires possibles dans le développement de ces tumeurs. Les catéchines, substances présentes dans le thé vert, auraient une action sur la prévention de leur développement.", explique le Dr de Reynal.

Quelle consommation :  2 à 3 tasses quotidiennes. 

Cancer du foie : les aliments à limiter

7/7
Les aliments anti cancer du foie

Les boissons à base d'alcool sont à éviter : celles-ci contiennent de puissantes substances hépato-toxiques.

Les viandes grasses, charcuteries, fromages sont également à limiter. Le foie régule les quantités de graisses et de sucres dans le sang. Lorsque l'alimentation est trop riche, le foie, débordé, stocke les excès dans ses propres cellules. Cela crée et accroît les dommages au niveau des cellules hépatiques.

Méfiez-vous des pâtisseries, chocolats, bonbons, pain blanc, pâtes et riz blanc… Une diète riche en sucres raffinés et rapides crée et aggrave les dommages sur les cellules hépatiques. Le foie, débordé par cet afflux de sucre, stocke les excès dans ses propres cellules, et ne parvient plus à maintenir l'équilibre glycémique.

Sources

Sources : - Etude 1* :  Bravi F, Bosetti C, Tavani A, Bagnardi V, Gallus S, Negri E, Franceschi S, La Vecchia C. Coffee drinking and hepatocellular carcinoma risk: A meta-analysis. Hepatology. 2007 Jun 19;46(2):430-435
- Etude 2 ** Rocz Panstw Zakl Hig. 2015;66(4):293-8. 

Artichaut, l'ami du foie et de la digestion - l'observatoire des aliments - 27 décembre 2019 

Le cancer du foie : points clés - Institut National du Cancer 

Diagnostic d'un cancer du foie - Institut National du Cancer 

Cancer du foie - La ligue contre le cancer - 28 juin 2018 

Symptômes du cancer du foie : des signes cliniques diffus - Institut Curie - 26 mars 2017

Remerciements à Béatrice de Reynal, docteur en nutrition et directrice de l’agence Nutrimarketing.

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.