Le contenu de notre assiette peut-il vous protéger des coups de soleil ? Oui, si on en croit une récente étude publiée le 5 novembre dernier dans la revue Antioxydants. En effet, les scientifiques ont découvert que les personnes ayant mangé les deux quarts d'une tasse de raisins chaque jour, soit environ 60 grains de raisins par jour, pendant deux semaines étaient mieux protégées contre les dommages causés à la peau par les rayons ultraviolets.

Les polyphénols présents naturellement dans les fruits seraient à l'origine de cette résistance de la peau aux rayons ultraviolets du soleil. Selon leurs recherches, les personnes affichant une résistance aux UV présentaient également des profils microbiomiques et métabolomiques uniques, suggérant une corrélation entre l'intestin et la peau.

Protection UV : mangez 2,25 tasses de poudre de raisin par jour

En pratique, l’étude a été réalisée auprès de 29 volontaires. Les chercheurs ont examiné l'impact de la consommation de poudre de raisin entier - l'équivalent de 2,25 tasses de poudre de raisin par jour - pendant 14 jours sur les dommages causés par les rayons UV sur la peau.

La réponse de la peau des sujets volontaires à la lumière UV a été mesurée avant et après la consommation de raisins pendant deux semaines en déterminant la dose seuil de rayonnement UV qui induit un rougissement visible après 24 heures, autrement dit la dose minimale d'érythème (MED) due à la lumière du soleil. En outre, une analyse métabolomique du microbiome intestinal et des échantillons de sang et d'urine a été réalisée.

Raisin : 1/3 des sujets résistants aux UV après en avoir mangé

Résultat, un tiers des 29 sujets ont révélé une résistance aux UV après avoir consommé du raisin et trois d’entre eux ont même conservé les effets bénéfiques des raisins en termes de protection solaire contre les rayons UV quatre semaines après avoir arrêté d'en manger. Les chercheurs ont aussi constaté que les personnes ayant développé une résistance aux UV présentaient des différences significatives dans leur microbiome et métabolome intestinal par rapport à ceux qui n’ont pas créé de protection face aux rayons ultraviolets.

Les trois mêmes métabolites urinaires étaient déprimés dans le groupe résistant aux UV. Un métabolite en particulier (2'-désoxyribose) est un indicateur fort de la réduction des dommages causés par le soleil et suggère l'existence de profils génétiques uniques pertinents pour mettre en place une médecine personnalisée.

Soleil : un lien entre les intestins et la peau ?

En résumé, ces travaux suggèrent qu'un segment de la population est capable de résister aux coups de soleil après avoir consommé du raisin, et qu'il existe une corrélation entre l'axe intestin-peau et la résistance aux UV. L'auteur principal de l'étude, le professeur John Pezzuto, de la Western New England University aux États-Unis, a rappelé que cela vient confirmer l’adage qui remonte à Hippocrate : "Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit ta nourriture". "Aujourd'hui, après 2 500 ans, comme l'illustre cette étude sur l'homme menée avec des raisins, nous apprenons encore à connaître les effets de l'alimentation sur la santé", a déclaré l’auteur de l’étude.

La piste de l’alimentation pour protéger sa peau du soleil reste très intéressante quand on sait que la plupart des cas de cancer de la peau sont liés à l'exposition aux rayons UV du soleil : environ 90% des cancers de la peau autres que le mélanome et 86% des mélanomes. En outre, on estime que 90% du vieillissement de la peau est causé par le soleil.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Grape consumption protects against ultraviolet UV damage to the skin, news-medical.net, 30 novembre 2022.

https://www.telegraph.co.uk/news/2022/12/04/eating-grapes-can-help-protect-skin-against-sunburn-scientists/

Short-Term Grape Consumption Diminishes UV-Induced Skin Erythema, Antioxidants, 5 novembre 2022. 

https://www.mdpi.com/2076-3921/11/12/2372 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.