La tendance est aux poils depuis maintenant quelques années. Rasés de près durant un certain temps, de nombreux hommes ont pris la décision de se laisser pousser la barbe. Quelle soit courte ou longue, cette dernière a littéralement envahi les rues du monde entier. Habituellement associée dans l’imaginaire collectif aux bûcherons exerçant au sein des régions glaciales du Nord de la planète, la barbe ne se porte plus uniquement en hiver pour se réchauffer. Bien que de nombreux hommes aient encore tendance à raser cet attribut synonyme de virilité à l’approche de l’été, généralement dans le but d’éviter de souffrir de la chaleur, le port de la barbe en plein soleil possède en fait certaines vertus. Selon une étude scientifique australienne, être barbu réduit les risques de cancer et le vieillissement prématuré de la peau.

En fait, la barbe protège une grande partie du visage des rayons du soleil. Grâce à un appareil mesurant les radiations ultraviolettes qui passent à travers les poils du visage (un dosimètre de radiation), des scientifiques de l'université du Queensland ont découvert que la barbe filtrait entre 90 et 95 % des rayons UV. Même si cette barrière naturelle semble donc être une bonne protection contre les rayons du soleil, porter la barbe ne dispense toutefois pas d’utiliser de la crème solaire pour protéger sa peau. Cette même étude australienne met aussi en évidence le fait que la barbe permet de ralentir le vieillissement de la peau. Selon les dermatologues, la présence de follicules et de glandes sébacées épaissit la peau, la rendant ainsi "plus résistante". Par ailleurs, le fait que les poils de barbe captent de l’eau permettent à l'épiderme de rester hydraté plus longtemps.

La barbe : une barrière naturelle contre le pollen

Outre la protection contre les rayons UV, la barbe permet également de prévenir certaines maladies, étant donné qu’elle représente une barrière plutôt efficace contre le pollen et les grains de poussières. "C'est un très bon isolant. Les barbes épaisses et longues vont protéger de l'air froid et sont un vrai bonus quand le temps n'est pas au beau fixe", a souligné l’experte médicale Carol Walker. Cependant, les différents avantages du port de la barbe mis en évidence dans cette étude sont soumis à une condition : il faut que la barbe en question soit correctement entretenue. En effet, si elle n’est pas lavée régulièrement, elle peut très facilement se transformer en nid à microbes.

Sources

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22090417/

https://www.unisq.edu.au/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.