Coup de soleil : 8 conseils d’une dermatologue pour les apaiser et derougir

Déjeuner en terrasse, pique-nique, balade en pleine nature… Avec l’arrivée de l’été et des journées ensoleillées, l’envie de passer du temps à l’extérieur est forte ! Mais le soleil, qui fait du bien au moral, peut aussi être néfaste pour notre épiderme. Un oubli de crème solaire ou une protection pas assez puissante peuvent rapidement entraîner un coup de soleil. Si vous êtes dans cette situation, la dermatologue Dr Melissa Piliang donne ses conseils pour l’apaiser.

Crème solaire : une protection indispensable de l’épiderme

Dans un un sondage de la Roche-Posay, 88 % des répondants ont affirmé ne pas utiliser systématiquement de mesures de protection lors de leur exposition au soleil, et 15 % d’entre eux n’utilisent jamais de crème solaire. Les personnes déjà bronzées auraient aussi tendance à ne pas se protéger, estimant à tort qu’elles n’en ont pas besoin.

Non seulement la crème solaire est indispensable, mais en plus, “vous devez vous assurer d’en mettre suffisamment”, explique la Dr Piliang. “Il faut environ 30 grammes de crème solaire - c’est la quantité dans un verre à liqueur - pour couvrir tout votre corps.

Chimique ou minéral ? Selon la dermatologue, il vaut mieux utiliser un écran solaire minéral lorsque l’on a la peau sensible, car les protections solaires chimiques “peuvent être un peu plus irritantes”.

Dernier point crucial : une seule dose ne suffit pas, il faut appliquer de la crème solaire tout au long de la journée. “Il faut réappliquer de l’écran solaire toutes les 90 minutes environ”, détaille la médecin. “Si vous êtes allé dans l’eau et que vous vous essuyez en sortant, il faut en réappliquer aussi.

Outre la crème solaire, le fait de rester à l’ombre et de porter des vêtements recouvrant les zones fragiles du corps permet souvent d’échapper aux brûlures. Mais si malgré tout, vous avez attrapé un coup de soleil, Medisite vous laisse découvrir en images les conseils de la médecin de la clinique de Cleveland pour vous soulager et dérougir au plus vite.

Réduire la température de la peau

1/8
Coup de soleil : 8 conseils d’une dermatologue pour les apaiser et dérougir

“Éloignez-vous du soleil tout de suite et rafraîchissez votre peau”, avance d’emblée la Dr Piliang. “Prenez un bain ou une douche fraîche pour faire baisser la température de votre peau”, insiste-t-elle. 

Cette technique aidera à réduire l'inflammation.

Hydrater l’épiderme

2/8
Coup de soleil : 8 conseils d’une dermatologue pour les apaiser et dérougir

Au lieu de vous sécher directement le corps, la médecin conseille d’appliquer une lotion hydratante ou une crème, afin de “sceller l’humidité” sur l’épiderme. Il ne faut surtout pas appliquer la crème directement sur la peau brûlante selon la spécialiste, au risque d’emprisonner la chaleur et d’amplifier l’inflammation. 

L’hydratation de l’épiderme doit durer plusieurs jours après le coup de soleil. 

Utiliser un traitement anti-démangeaison

3/8
Coup de soleil : 8 conseils d’une dermatologue pour les apaiser et dérougir

En cas de démangeaisons, et uniquement dans cette situation, la médecin conseille d’appliquer une crème d’hydrocortisone à 1 % sur la zone brûlée.

Soulager la douleur

4/8
Coup de soleil : 8 conseils d’une dermatologue pour les apaiser et dérougir

Le gel d’aloe vera aide à soulager la douleur et les brûlures et apporte un rafraîchissement immédiat. “Continuez également à utiliser ces compresses fraîches”, dit la Dr Piliang. Elles procurent un certain soulagement de la sensation de brûlure.”

Et si vous avez vraiment mal, elle conseille de prendre un analgésique. “Vous pouvez aussi prendre quelque chose pour l’inflammation, comme l’ibuprofène, le naproxène ou l’aspirine”, explique-t-elle. 

Eviter les onguents et la vaseline

5/8
Coup de soleil : 8 conseils d’une dermatologue pour les apaiser et dérougir

La dermatologue déconseille les onguents et la vaseline car ils emprisonnent la chaleur. Il faut également éviter les traitements topiques se terminant par “-caïne”, comme la benzocaïne et la lidocaïne, qui peuvent provoquer des réactions allergiques et donc aggraver l’inflammation. “Evitez aussi toutes les crèmes qui contiennent de l’alcool, car elles assècheraient votre peau qui aurait plus de difficultés à guérir”, prévient la Dr Piliang.

Ne pas toucher les cloques

6/8
Coup de soleil : 8 conseils d’une dermatologue pour les apaiser et dérougir

Il est parfois tentant de toucher les cloques qui se forment à la surface de la peau… Erreur ! “Pour prévenir l'infection et les cicatrices, laissez les cloques guérir d'elles-mêmes”, conseille la Dr Piliang.

S'hydrater

7/8
Coup de soleil : 8 conseils d’une dermatologue pour les apaiser et dérougir

Les coups de soleil attirent les fluides des autres parties de votre corps vers votre peau, ce qui peut rapidement vous déshydrater. “Il est vraiment important de s’assurer que vous vous hydratez bien”, dit la Dr Piliang qui conseille de boire beaucoup d’eau. “Les boissons pour sportifs qui reconstituent les électrolytes peuvent également aider.”

Reconnaître l’urgence

8/8
Coup de soleil : 8 conseils d’une dermatologue pour les apaiser et dérougir

Les coups de soleil sont parfois plus violents et les remèdes maison ne suffisent pas. “Appelez votre médecin si vous avez des cloques sur une grande surface, si vous ressentez beaucoup de douleur ou si vous avez développé de la fièvre, des frissons, des étourdissements ou de la confusion”, insiste la dermatologue. 

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

8 Sunburn Relief Tips (and How To Prevent It Next Time), June 10, 2022, Cleveland Clinic

Etude épidémiologique mondiale de la Roche-Posay sur la protection solaire, menée avec Ipsos, mars 2022

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.