Cancers de l'estomac et de l'œsophage : se brosser les dents réduirait les risques !

Ecouter l'article :

Deux nouvelles études révèlent qu'il pourrait y avoir une association entre les maladies des gencives, l'environnement microbien de la bouche et les cancers de l'estomac et de l'œsophage.
Cancers de l'estomac et de l'œsophage : se brosser les dents réduirait les risques !Istock

Dans le dernier numéro de la revue Gut (BMJ), des scientifiques américains ont découvert un lien entre les maladies des gencives et les cancers de l'estomac et de l'œsophage. Parallèlement, une étude de l'Université de Harvard a révélé que se brosser les dents régulièrement pourrait aider à prévenir le cancer l'estomac.

Un lien entre les bactéries présentes dans la bouche et le cancer

Pour arriver à cette hypothèse, les chercheurs des travaux publiés dans la revue "Gut" ont examiné l'association des antécédents de maladie parodontale et de perte de dents avec le risque d'adénocarcinome œsophagien et gastrique chez 98 459 femmes (1992-2014) et 49 685 hommes (1988–2016).

Pour tous les participants, un historique des maladies des gencives, des maladies parodontales et des pertes de dents ont été enregistrées, et une association avec le risque de cancer de l'œsophage et de l'estomac a été analysée. Les problèmes dentaires, le mode de vie, le régime alimentaire et d'autres paramètres démographiques et ont également été notifiés dans les travaux.

Au cours des 22 à 28 ans de suivi de chacun des milliers de participants, l'équipe a constaté qu'il y avait un total de 199 cas d'adénocarcinome œsophagien et 238 cas d'adénocarcinome gastrique ou gastrique.

Or, pour ceux qui avaient des pertes de dents et/ou des maladies des gencives, le risque d'adénocarcinome œsophagien et gastrique a fortement augmenté (les personnes ayant des antécédents de maladie des gencives ou ayant perdu au moins une dent avaient un risque 59 % plus élevé de contracter un adénocarcinome de l'œsophage, ndlr).

Du côté de l'étude d'Harvard, la recherche a révélé que les maladies des gencives augmentaient le risque de cancer de la gorge et de l'estomac de 50 %, le risque étant encore plus élevé chez ceux qui avaient déjà perdu des dents.

Cancer de l'estomac, de l'œsophage : une mauvaise hygiène bucco-dentaire augmente les risques

En prenant en compte ces différents résultats, les chercheurs ont remarqué qu'une mauvaise hygiène bucco-dentaire pourrait favoriser la formation de bactéries connues pour causer plusieurs cancers, dont notamment celui de l'estomac.

Mais, bonne nouvelle : il suffit de se brosser les dents au moins deux fois par jour, pendant deux minutes à chaque fois, pour éviter le développement de bactéries - et donc l'apparition de maladies.

L'étude a donc conclu que "ces données soutiennent l'importance du microbiomeoral face au cancer de l'œsophage ou de l'estomac".

Ils ont appelé à des études complémentaires pour "évaluer directement le microbiome oral" et "identifier les bactéries orales spécifiques responsables de cette relation". Ces bactéries pourraient en effet être des "biomarqueurs" de ces cancers.

À terme, il est fort probable que cette recherche mènera à de nouvelles stratégies de prévention basées sur le microbiome et ayant pour objectif de détecter, en amont, ces types de cancers.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer