Ete : 5 boissons a eviter avant la baignade

En France, chaque été, pour près des milliers Français, les vacances d’été tournent au drame. Noyade, insolation, hydrocution… Ces accidents explosent durant la saison estivale. Lors d’une sortie baignade, dans une piscine, à la mer ou encore dans un lac, la vigilance doit donc être de rigueur. Des plus jeunes aux plus expérimentés, sans oublier les seniors, tous sont concernés par les risques liés à la baignade.

Vous seul pouvez réduire ce risque en adoptant les bons réflexes dès le début des vacances. Vous êtes encore trop nombreux à accumuler chaque jour des erreurs qui vous mettent en danger l’été. Nous y pensons trop peu, mais les boissons en font partie. Cocktails, vins ou encore thés…Ils sont consommés sans modération l’été et sont sensés "déshydrater". Attention, certaines de ses boissons sont de faux amis et sont à éviter en été, particulièrement si vous avez l’intention de vous baigner. Aperçu dans notre diaporama, avec le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Alcool : pourquoi pas avant la baignade ?

De manière générale, l’alcool est à consommation avec modération en période estivale. Non seulement il vous déshydrate, mais en plus, il est un grand facteur de risque de noyade.

"L’ivresse alcoolique pousse à surestimer ses capacités physiques alors qu’en réalité elle les diminue. Sous alcool, une personne est moins prudente et peut aller nager au-delà de ses capacités ou dans des zones dont elle sous-estime la dangerosité", met en garde Alcool Info Service.

En outre, sachez que lorsqu’il fait chaud, l’alcool a tendance à monter plus vite au cerveau. La chaleur dilate les vaisseaux sanguins. "La personne alcoolisée est ainsi plus sensible aux chocs thermiques qui peuvent conduire à l’arrêt cardiaque par hydrocution", avertit encore Alcool Info Service.

De plus, il est important de réaliser que votre équilibre et vos réflexes seront ralentis si vous êtes sous l’effet de l’alcool.

Baignade : les erreurs à ne plus faire

En plus de réguler votre consommation d’alcool, d’autres réflexes sont à prendre cet été, si vous avez l’intention de profiter de la mer ou des piscines sans danger. Si les adultes ont tendance à se surestimer, c’est une erreur. Les jeunes enfants ne sont pas les seules victimes de l’eau. Selon vos conditions physiques, il est important de ne pas vous éloigner trop loin en mer. Les vagues et les courants peuvent être dangereux. Évitez aussi de vous exposer excessivement au soleil avant la baignade. Enfin, surtout en cas de forte chaleur, rentrez toujours progressivement dans l’eau, surtout si l’eau est froide et qu’il y a eu exposition au soleil. Dans le cas contraire, vous risquez l’hydrocution.

L’hydrocution, ou choc thermique, survient en cas de différence brusque de température subie par l’organisme. Souvent mortels, les chocs thermiques sont plus fréquents en cas de canicule : en entrant brutalement dans une eau fraîche après une exposition à la chaleur, ou, alors qu’on est en pleine digestion après un repas copieux et alcoolisé, on se met en danger de mort.

Découvrez maintenant à travers notre diaporama, les boissons qui vous mettent en danger avant la baignade, soit parce qu’elles ne sont pas compatibles avec la chaleur, soit parce qu’elles impliquent souvent une surestimation de vos capacités.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Merci au Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste

ALCOOL ET BAIGNADES : ATTENTION À LA NOYADE !, Alcool Info Service, 2017

PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À LA BAIGNADE, Sapeurs pompiers de France

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Noyade : les bons gestes pour prévenir les risques