Insolation et allergie au soleil : la différence

Publié le 28 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Lorsque l'on est tranquillement allongé sur la plage et que soudain l'on constate que rien ne va plus, il n'est pas forcément évident de savoir si l'on souffre d'une insolation, qui mérite un traitement rapide car ses conséquences peuvent être graves. Il peut aussi s'agir d'une allergie au soleil, toujours désagréable, mais sans risque pour la santé.
Publicité
Insolation et allergie au soleil : la différenceIstock

Insolation ou allergie au soleil ?

L'insolation est la conséquence d'une exposition de la nuque et de la tête au soleil de manière prolongée. Cela provoque une hyperthermie, c'est-à-dire un "coup de chaud". Dans ce cas, on assiste à une augmentation de la température corporelle sans que l'organisme soit en mesure de la réguler. Cette hausse de la température peut aussi s'accompagner de nausées, de vomissements, de maux de tête, d'évanouissements, de difficultés à respirer, de langue et de lèvres sèches, d'acouphènes. Insolation et allergie au soleil peuvent être confondues au niveau des éruptions cutanées : les deux peuvent en provoquer. Toutefois, si l'allergie au soleil se caractérise par des papules et démangeaisons, elle n'est pas associée à de la fièvre, comme l'insolation.

Publicité
Publicité

Quel traitement pour une insolation ?

Si vous pensez qu'un de vos proches est victime d'une insolation, il faut agir vite. Il est urgent de déplacer la personne touchée dans un endroit à l'ombre, frais, afin de faire diminuer sa température. Il est aussi recommandé de la faire s'hydrater, en lui donnant à boire beaucoup d'eau, et de lui faire prendre une douche tiède. Si jamais la personne paraît très affectée, il faut contacter un médecin de toute urgence, car l'insolation peut provoquer des insuffisances cardiaques et rénales, des anomalies neurologiques, voire être fatale si elle n'est pas prise en charge à temps.

mots-clés : Insolation
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X