Port du masque obligatoire : quels sont les lieux publics concernes ?

Ce mardi 14 juillet, le président de la république a révélé, lors d’un entretien, son nouveau "plan" qu’il entend désormais suivre jusqu’à la fin de son mandat.

Face au risque de seconde vague, il a notamment annoncé le port du masque obligatoire dans "les lieux publics clos" à compter du 1ᵉʳ août. 

Port du masque imposé dans tous les "lieux clos"

Alors que de nombreux pays se reconfinent et que de nouveaux clusters apparaissent presque tous les jours en France, le masque n'est, à l'heure actuelle, toujours pas obligatoire dans bon nombre de lieux publics.

Une règle que souhaite modifier Emmanuel Macron, à partir du 1ᵉʳ août prochain. 

"J’ai demandé qu’on passe une étape au gouvernement et je souhaite que, dans les prochaines semaines, on rende obligatoire le masque dans tous les lieux publics clos", a proclamé le président.  

En effet, le président a suggéré aux Français de "porter le masque au maximum quand ils sont dehors et, a fortiori, quand ils sont dans un lieu clos".

À l’heure actuelle, le port du masque est uniquement obligatoire dans les transports en commun et dans les magasins qui l'imposent à leurs clients.

Mais pour Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, nul besoin d'attendre le mois d'août pour porter un masque dans les lieux publics. Les Françaises et les Françaises doivent retrouver ce réflexe dès maintenant et ne pas relâcher leurs efforts.

Qu'est-ce qu'un "lieu public clos"?

Comme l'indique BFMTV, il n'y a pas de réelle définition de ce qu'est "un lieu public clos".

Mais "il va y avoir un travail assez rapide de définition" de la part du gouvernement" pour savoir "de quels lieux publics on parle, comment l'obligation s'applique", a déclaré Gabriel Attal ce mardi 14 juillet sur BFMTV.

Cependant, les établissements considérés comme recevant du public (EPR) sont déjà listés sur le site officiel de l'Administration française.

Il s'agit "des bâtiments dans lesquels des personnes extérieures sont admises", "peu importe que l'accès soit payant ou gratuit, libre, restreint ou sur invitation".

En résumé, tous les endroits facilement accessibles au public. Nous vous les listons (de manière non exhaustive) dans notre diaporama.

Pas de reconfinement généralisé à l'horizon

Face à la circulation active du virus, le président s'est toutefois voulu rassurant.

"Nous serons prêts", en cas de nouvelle vague épidémique, a-t-il assuré, précisant qu’il était opposé à un reconfinement généralisé du pays :

"Je ne veux pas à nouveau de cela, et nous sommes en train de tout faire pour éviter une nouvelle vague et pour avoir une approche différenciée si elle apparaissait. C’est pour cela qu’il faut tester (…). Si on ne veut pas de deuxième vague, ça dépend de nous."

Dans cette optique, Emmanuel Macron souhaite que tout français puisse se faire tester, même sans prescription médicale.

Si un vaccin contre le coronavirus était trouvé, "la France sera servie parmi les premiers pays", a même confirmé le chef de l’État.

Sources

Port du masque obligatoire : quels sont les lieux publics clos concernés ?, La Depeche.fr, 15 juillet 2020.

Coronavirus : port du masque obligatoire, quels seront les lieux clos concernés ?, Sud Ouest, 15 juillet 2020.

Masques obligatoires, plan de relance… Ce qu’il faut retenir des annonces d’Emmanuel Macron, Le Monde, 14 juillet 2020.

Quels sont les "lieux publics clos" où le port du masque sera obligatoire à partir du 1ᵉʳ août ?, BFMTV, 14 juillet 2020.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Masque anti-coronavirus : qu'est-ce que c'est ?