Troubles bipolaires, agressivite... mefiez-vous des fructoses !

Le fructose, un sucre qui se cache majoritairement dans les fruits, n'est pas sans impact sur notre santé. De nombreuses études ont déjà démontré que les aliments qui en sont pourvus pouvaient être responsables de certains maux comme l’obésité ou encore le diabète.

Dans le commerce, cet aliment industriel est généralement connu sous le nom de sirop de glucose-fructose ou de sirop de maïs.

Une nouvelle recherche, menée par des scientifiques du campus médical de l'Université du Colorado Anschutz et publiée dans Evolution and Human Behavior, met en avant les dangers du fructose. Ce dernier favoriserait certains troubles du comportement. On liste les dangers du fructose, présent dans les fruits, dans notre diaporama

Troubles du comportement : un apport excessif de fructose peut les favoriser

C'est un apport excessif de fructose qui peut causer des troubles du comportement, selon les chercheurs. Présent dans les sucres raffinés et le sirop de maïs, "il peut avoir un rôle contributif dans la pathogenèse des troubles du comportement associés à l'obésité et à l'alimentation occidentale", estiment les scientifiques.

Attention, si ce sucre peut contribuer à certaines pathologies mentales, les chercheurs ne nient pas pour autant les autres causes des troubles du comportement

"L'identification du fructose comme facteur de risque ne nie pas l'importance des facteurs génétiques, familiaux, physiques, émotionnels et environnementaux qui façonnent la santé mentale", expliquent-t-ils.

Néanmoins, selon l'auteur principal de l'étude, Richard Johnson, MD, professeur à la faculté de médecine de l'Université du Colorado sur le campus médical CU Anschutz, l'envie de nourriture implique une prise de risque, une impulsivité. Ce processus serait suractivé lors d'une consommation excessive de sucre

“Alors que le fructose était destiné à aider à la survie, la consommation de fructose a grimpé en flèche au cours du siècle dernier et pourrait être en surmultiplication en raison des grandes quantités de sucre présentes dans le régime occidental actuel”, déplore-t-il.

Son étude a examiné le lien entre un apport excessif de fructose présent dans les sucres raffinés et l’apparition de certains troubles du comportement. On les passe en revue dans notre diaporama.

Les troubles bipolaires

1/5
Troubles bipolaires, agressivité... méfiez-vous des fructoses !

Selon la nouvelle étude, une consommation excessive de fructose ajouté peut provoquer un comportement impulsif pouvant aller jusqu'au trouble bipolaire.

Un trouble bipolaire se caractérise par des fluctuations de l'humeur ponctuées par une succession d'épisodes maniaques (ou hypomaniaques) et dépressifs.

Le syndrome d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDAH)

2/5
Troubles bipolaires, agressivité... méfiez-vous des fructoses !

L'étude a fait un lien entre la consommation excessive de fructose et l’apparition du syndrome d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDAH). Il s'agit d'un trouble d'origine neurologique, lié à des anomalies de développement et de fonctionnement du cerveau.

Les principaux symptômes du TDAH vont être : des difficultés à réguler l'attention, le comportement et les impulsions, de l'inattention, de l'hyperactivité et de l'impulsivité.

L'impulsivité

3/5
Troubles bipolaires, agressivité... méfiez-vous des fructoses !

"Nous présentons des preuves que le fructose, en abaissant l'énergie dans les cellules, déclenche une réponse de recherche de nourriture similaire à ce qui se passe dans la famine", a déclaré l'auteur principal de l'étude Richard Johnson, MD.

Il décrit les recherches qui montrent qu'une réponse de recherche de nourriture stimule la prise de risque et l'impulsivité.

L'agressivité

4/5
Troubles bipolaires, agressivité... méfiez-vous des fructoses !

L'étude a démontré que la consommation excessive de fructose pouvait avoir un lien avec certains comportements agressifs.

Une précédente étude scientifique menée par l'université Bar ILan en Israël avait suggéré en 2018 que l'excès de sucre chez l'enfant augmenterait les comportements violents et à risque.

Voir la suite du diaporama

Vidéo : le meilleur moment pour manger un fruit

5/5
 

Sources

Un apport excessif en sucre pourrait-il contribuer aux comportements agressifs, au TDAH, au trouble bipolaire ?, Evolution and Human Behavior, 16 octobre 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.