8 aliments dangereux pour votre cerveau

Comme tous les organes du corps, l’alimentation est fondamentale pour la bonne santé du cerveau. Et faites bien attention à ce que vous mettez dans votre assiette. Certains aliments sont connus pour favoriser l’apparition de pathologies neurologiques comme la maladie d’Alzheimer ou l’accident vasculaire cérébral tandis que d’autres entravent le bon fonctionnement de vos neurones. Retrouvez la liste des plats et mets à éviter pour le bien de vos cellules grises dans notre diaporama.

Cerveau : quels sont ses besoins ?

Le cerveau représente seulement 2% du poids d’une personne. Mais il utilise une grande partie de ses ressources. L’organe consomme 40% de l’oxygène inspiré et 20% des calories absorbées au cours de la journée. Son simple fonctionnement quotidien conduit l’organisme à brûler 350 calories par jour pour une femme et 450 calories pour un homme.

Par ailleurs, cette machinerie complexe a besoin de nombreux nutriments pour tourner sans accro de :

  • Glucose : il s’agit de sa principale source d’énergie. Il utilise en moyenne environ 120 g de glucose par jour pour faire fonctionner les neurones et les cellules gliales.
  • Lipides : le cerveau a particulièrement besoin d’acides gras polyinsaturés comme les oméga 3 pour fonctionner. Ils participent à la constitution des cellules qui forment la masse cérébrale.
  • Protéines : elles jouent un rôle important dans la fabrication de certains neurotransmetteurs.
  • Vitamines du groupe B : ces nutriments, principalement la vitamine B1, sont importants pour le cerveau. Ils facilitent l’absorption du glucose par l’organisme et le transport de l’oxygène. 
  • Vitamines C et D : ces deux éléments préservent le cerveau du stress oxydatif et réduisent les risques de déclin cognitif.
  • Fer : pour fixer l’oxygène, les globules rouges ont besoin de fer. En cas de carence en fer, moins d’oxygène parviendront jusqu’au cerveau.
  • Eau : le cerveau est composé à 80% d’eau. Une bonne est donc indispensable à son bon fonctionnement.

Si de nombreux nutriments et aliments font du bien aux cellules grises, d’autres les mettent en difficulté comme le détaille notre diaporama

En recherche d'emploi, Retraité ou Actif ? Envie de se reconvertir et de lancer son projet ? Découvrez la formation à 0€ pour y parvenir en cliquant ici >

Sources

Sources : Merci à Alexandra Retion diététicienne-nutritionniste à Paris et auteur du site http://www.diet-paris.fr/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.