6 choses fausses sur le thon

Trop salé ? calorique ? toxique ? La diététicienne-nutritionniste Marie-Laure André nous éclaire sur les nombreuses idées reçues qui gravitent autour du thon.
Sommaire

Le thon contient peu de substances toxiques

Le thon contient peu de substances toxiques© Adobe StockIl existe différentes espèces de thon : le thon rouge, le thon blanc, le thon albacore, le thon obèse et le listao.

PCB, mercure et dioxines : "Le revers de la médaille avec le thon est qu’il accumule beaucoup de substances toxiques" explique la diététicienne-nutritionniste Marie-Laure André. "Il contient, d'une part, du méthylmercure parce que c’est un gros poisson qui arrive en fin de chaîne alimentaire des océans et des mers" ajoute-t-elle. "Il contient également d’autres substances neurotoxiques, comme le PCB et les dioxines, qui proviennent de l’activité industrielle humaine" précise la spécialiste.

Méthyle mercure : Selon des chercheurs en ingénierie et en sciences environnementales de l’université Harvard (Etats-Unis), le thon est le poisson responsable de la plus grande part d’absorption de méthylmercure dans la population américaine. Ils publient leur étude dans le journal Environmental Health Perspectives.

Vidéo : Thon : pourquoi vous devriez éviter ces marques

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.