6 choses fausses sur le thon

Trop salé ? calorique ? toxique ? La diététicienne-nutritionniste Marie-Laure André nous éclaire sur les nombreuses idées reçues qui gravitent autour du thon.

Publicité

Le thon contient peu de substances toxiques

© Adobe StockIl existe différentes espèces de thon : le thon rouge, le thon blanc, le thon albacore, le thon obèse et le listao.

Publicité
Publicité

PCB, mercure et dioxines : "Le revers de la médaille avec le thon est qu’il accumule beaucoup de substances toxiques" explique la diététicienne-nutritionniste Marie-Laure André. "Il contient, d'une part, du méthylmercure parce que c’est un gros poisson qui arrive en fin de chaîne alimentaire des océans et des mers" ajoute-t-elle. "Il contient également d’autres substances neurotoxiques, comme le PCB et les dioxines, qui proviennent de l’activité industrielle humaine" précise la spécialiste.

Méthyle mercure : Selon des chercheurs en ingénierie et en sciences environnementales de l’université Harvard (Etats-Unis), le thon est le poisson responsable de la plus grande part d’absorption de méthylmercure dans la population américaine. Ils publient leur étude dans le journal Environmental Health Perspectives.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X