Sommaire

Le thon contient peu de substances toxiques

Le thon contient peu de substances toxiques© Adobe StockIl existe différentes espèces de thon : le thon rouge, le thon blanc, le thon albacore, le thon obèse et le listao.

PCB, mercure et dioxines : "Le revers de la médaille avec le thon est qu’il accumule beaucoup de substances toxiques" explique la diététicienne-nutritionniste Marie-Laure André. "Il contient, d'une part, du méthylmercure parce que c’est un gros poisson qui arrive en fin de chaîne alimentaire des océans et des mers" ajoute-t-elle. "Il contient également d’autres substances neurotoxiques, comme le PCB et les dioxines, qui proviennent de l’activité industrielle humaine" précise la spécialiste.

Méthyle mercure : Selon des chercheurs en ingénierie et en sciences environnementales de l’université Harvard (Etats-Unis), le thon est le poisson responsable de la plus grande part d’absorption de méthylmercure dans la population américaine. Ils publient leur étude dans le journal Environmental Health Perspectives.

Le thon est calorique

Le thon est calorique© Adobe StockLe thon en boite est moins gras que le thon frais : "Le thon n’est pas riche en calories, ce n’est pas un poisson très gras. On trouve environ 150 - 160 calories pour 100 grammes de thon, ce qui est relativement faible surtout que ces calories proviennent essentiellement des protéines. Concernant les lipides, tout dépend de l’espèce de thon mais il n’y a guère plus de 6 ou 7 grammes de lipides pour 100 grammes de thon" explique Marie-Laure André. "Le thon albacore, que l’on trouve dans les boîtes de conserve, contient environ 2% de gras, ce qui est très peu. Le thon en boite de conserve est généralement moins gras que le thon frais et le thon rouge est un peu plus gras que le thon blanc" précise-t-elle.

Conseil : "Il est préférable de choisir un thon en conserve avec la mention 'au naturel' et évitez le thon 'à l’huile' car même en égouttant le produit, il contiendra toujours de l’huile et sera donc plus calorique".

Le thon est riche en protéines : "Il contient autant de protéines que la dinde ou le poulet. On trouve entre 20 et 24% de protéines dans le thon, ce qui fait beaucoup pour un produit de la mer. La majorité des autres poissons ont aux alentours de 17 ou 18% de protéines" explique la diététicienne. Pour comparer, les autres produits de la mer comme les moules, les coquillages ou les crustacés contiennent en moyenne moins de 15% de protéines.

Le thon est interdit aux femmes enceintes

Le thon est interdit aux femmes enceintes© Adobe StockMaximum deux fois par semaine : "Il est recommandé aux femmes enceinte de ne pas manger de thon plus d’une fois par semaine mais sa consommation n’est pas du tout interdite" déclare Marie-Laure André. Elle ajoute : "Les substances toxiques que le thon contient, le mercure et le PCB, peuvent avoir un effet sur le foetus. Il est donc recommandé aux femmes enceintes de consommer du thon, et autres produits de la mer, maximum deux fois par semaine, dont une fois par semaine maximum un poisson gras." Pourquoi ? Parce que les poissons gras ont tendance à cumuler encore plus de produits toxiques dans leur graisse.

Conseil : "La recommandation valable pour tous est de ne pas dépasser 100 à 150 grammes de thon maximum par semaine" précise la spécialiste.

Le thon est un poisson gras

Le thon est un poisson gras© Adobe StockUn poisson intéressant : "Le thon n’est pas un poisson très gras, il n’est donc pas très riche en oméga 3. Cependant, ses graisses apportent tout de même des oméga 3, ce qui en fait un poisson intéressant" explique Marie-Laure André. Les oméga 3 jouent un rôle essentiel au bon fonctionnement de l’organisme (santé nerveuse, santé du cerveau, hydratation de la peau, bien-être…)

Réduire les oméga 6 et augmenter les oméga 3 : "En principe, on a tendance à manger trop d’oméga 6 et pas suffisamment d’oméga 3. La consommation de thon peut donc participer à l’augmentation d’apport en oméga 3" déclare la nutritionniste.

Le thon est déconseillé lors d'un régime

Le thon est déconseillé lors d'un régime© Adobe StockUn poisson rassasiant : "Le thon est à inclure dans un régime car il présente une texture particulière par rapport aux autres poissons. Sa texture ferme est plutôt rassasiante, on dit d’ailleurs souvent du thon qu’il est le steak de la mer pour cette raison. D’autres poissons sont beaucoup plus tendre et provoquent donc beaucoup moins vite le sentiment de satiété" explique Marie-Laure André.

Riche en protéines : Grâce à sa richesse en protéines, le thon est à privilégier dans le cadre d’un régime minceur. "Il contient autant de protéines que la dinde ou le poulet. On trouve entre 20 et 24% de protéines dans le thon, ce qui fait beaucoup pour un produit de la mer. La majorité des autres poissons ont aux alentours de 17 ou 18% de protéines" explique la diététicienne. Pour comparer, les autres produits de la mer comme les moules, les coquillages ou les crustacés contiennent en moyenne moins de 15% de protéines.

Le thon est trop salé

Le thon est trop salé© Adobe StockTenir compte de la teneur en sel : Le thon est un produit de la mer, il est donc naturellement iodé. En boite, il est d'autant plus salé. "Si vous devez réduire votre consommation de sel, notamment chez les personnes souffrant d’hypertension ou de rétention d’eau, il faut tenir compte de la teneur en sel que contient le thon en boite afin de ne pas cumuler trop de sel lors d’un repas" explique Marie-Laure André.

À éviter : "Par exemple, si vous décidez de manger une salade avec du thon en boite, abstenez-vous d’y ajouter des éléments salés comme des olives ou du fromage de type roquefort" recommande la diététicienne-nutritionniste.

Conseil : Rincer le thon ou la sardine en boîte peut permettre d’éliminer une grosse partie du sel ajouté.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Vidéo : Thon : pourquoi vous devriez éviter ces marques

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.