Minceur : comprendre la formule de l'IMC

Pour déterminer si la corpulence d’une personne représente un risque ou non pour sa santé, les médecins utilisent la formule de l’Indice de Masse Corporelle (IMC). Cet indice, reconnu par l’OMS, est simple à calculer à partir du poids et de la taille.

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock

Formule de l’IMC

La formule de l’IMC prend en compte deux critères : celui du poids, exprimé en kilogrammes, et celui de la taille exprimée en mètres. Elle est plus adaptée pour déterminer la corpulence d’une personne et s’énonce comme suit : IMC = poids/taille au carré

Publicité

Cet indice ne prend donc pas en considération le sexe de la personne, sa masse musculaire ou hydrique. Par ailleurs, cet indice est restreint aux personnes âgées de 18 à 65 ans. Des limites à son usage sont aussi posées dans le cas de femmes enceintes ou de personnes sportives très musclées. Dans ces derniers cas, on utilisera d’autres formules plus adaptées.

Interprétation de l’IMC

Publicité

La formule de l’IMC précisée ci-dessus va donner un chiffre, chiffre qui va permettre de savoir dans quelle catégorie de corpulence la personne se trouve. Ainsi, un IMC compris entre 18,5 et 25 correspond à une corpulence dite "normale", c’est-à-dire ne représentant pas de danger pour la santé de la personne. En dessous, de 18,5, on parle de maigreur et non de minceur. A contrario, avec un IMC situé entre 25 et 30, la personne est en surpoids. Au-delà de 30, la personne souffre d’obésité : obésité modérée.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés