Dans la vie intra-utérine, le cordon ombilical permet les échanges entre la mère et le fœtus. Il est composé de trois vaisseaux (une veine et deux artères). Le cordon apporte l’oxygène et les nutriments dont le bébé a besoin pour se développer.
A la naissance, la sage-femme ou le co-parent (ou l’accompagnateur) va couper le cordon car le bébé n’en a plus besoin : il respire seul, grâce à ses poumons. La sage-femme va alors poser une pince, appelée clamp de Barr ombilical, à environ 1 cm de la base du cordon afin de collaber la veine et ainsi fermer une porte d’entrée aux infections potentielles… Au deuxième jour de vie du bébé, cette pince pourra être retirée.

Les soins du cordon ombilical

Pendant longtemps, les recommandations préconisaient un nettoyage du cordon ombilical à chaque change. Depuis 2014, l’Organisation Mondiale de la Santé recommande un nettoyage au savon doux liquide suivi d'un séchage du cordon lors du bain de bébé. A la maternité, les auxiliaires de puériculture ou l'infirmière puéricultrice guideront les parents dans les premiers soins, et notamment ceux du cordon. En effet, si le cordon est sale (sang, urine, excréments), un soin du cordon est nécessaire. Voici les étapes clés :

  1. Avant de commencer le soin, lavez-vous les mains à l’eau et au savon ;
  2. Prenez deux compresses stériles et de l’antiseptique à base de chlorhexidine (Biseptine®, Diaseptil®). Déposez un peu d’antiseptique sur les compresses puis pliez-les en forme de parachute (les 4 coins repliés ensemble) ;
  3. Prenez la première compresse et nettoyez la base du cordon en commençant par le haut puis en descendant vers la droite en formant un geste en virgule.
  4. Prenez ensuite la seconde compresse pour réaliser le même geste cette fois-ci en descendant vers la gauche. S’il reste des salissures, vous pouvez renouveler l’opération ;
  5. N’oubliez pas de replier la couche en dessous du cordon pour qu’il sèche et cicatrise plus vite.

Attention, l’utilisation de l’éosine n’est plus conseillée. En effet, ce produit n’est pas un antiseptique. De plus, sa couleur rouge pourrait éventuellement masquer une infection.

Que les jeunes parents se rassurent, bébé va très probablement pleurer pendant le soin du cordon. Et pourtant, ce geste est totalement indolore mais la fraîcheur de l’antiseptique n’est pas agréable pour les nourrissons. Pour apporter un maximum de confort à votre bébé, vous pouvez lui chanter une berceuse, chauffez au préalable la pièce du change afin qu’il n’ait pas froid et le déshabiller un minimum.

Cordon ombilical : les signes d’infection

Certains signes doivent alerter les parents et les amener à consulter leur médecin généraliste, un pédiatre ou le service de protection maternelle et infantile (PMI) :

  • Le cordon est rouge et/ou inflammé ;
  • Le cordon suinte du pu ;
  • Le cordon est malodorant ;
  • Le cordon saigne.

Si l’un de ces signes est accompagné de fièvre, mieux vaut se rendre aux urgences rapidement. En effet, en dessous de trois mois, il est conseillé de se rendre aux urgences pour un bébé présentant une fièvre supérieure à 38° C.

Enfin, sachez que le cordon ombilical devrait tomber tout seul au bout de 10 à 15 jours. N’hésitez pas à consulter si le cordon est toujours présent au bout de 4 semaines.

> Sécurisez vos proches, votre patrimoine et vos revenus !

Sources

https://www.who.int/maternal_child_adolescent/publications/WHO-MCA-PNC-2014-Briefer_A4.pdf

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.