Manger du porridge chaque matin au petit-déjeuner pourrait diviser par quatre vos risques de développer Alzheimer. Une étude publiée le 6 février dernier dans la revue Nutritional Neuroscience vient de découvrir un aliment miracle à consommer au petit-déjeuner pour se protéger de la maladie. Selon ces travaux réalisés par le professeur Kazumasa Yamagishi de l’université de Tsukuba, au Japon, il y a un lien de cause à effet entre la consommation de porridge et la maladie d’Alzheimer.

Alzheimer : le porridge réduit les risques de 26%

Cette étude menée sur 20 ans auprès de près de 4 000 adultes a confirmé les vertus préventives des fibres contenues dans le porridge, bouillie de flocons d'avoine, en constatant que les personnes qui en consommaient beaucoup présentaient un risque de maladie d'Alzheimer réduit de 26%. Selon le chercheur principal de l’étude, "les mécanismes sont actuellement inconnus, mais ils pourraient impliquer des interactions entre l'intestin et le cerveau".

En pratique, les chercheurs ont étudié les comportements alimentaires de 4000 patients âgés de 40 à 64 ans. Les volontaires de l'étude ont été répartis en quatre groupes en fonction de la quantité de nourriture qu'ils consommaient. Ils ont ensuite répondu à des enquêtes sur leur régime alimentaire entre 1985 et 1999 et ont été suivis pour savoir s'ils avaient besoin de soins pour la démence entre 1999 et 2020. Résultat, ceux qui ont consommé au quotidien un bol de porridge ont réduit de 26% leur risque de développer la maladie d’Alzheimer.

Porridge : les fibres alimentaires régulent les bactéries

Selon le professeur ayant mené l’étude, "les fibres régulent la composition des bactéries intestinales". "Quand elles sont trop importantes dans l’organisme, ces bactéries peuvent affecter la neuro-inflammation, qui joue un rôle dans l'apparition de la démence", assure-t-il. Lors de l’étude, le lien était plus évident chez les personnes qui avaient une consommation plus importante de fibres solubles, que l'on trouve également dans les pois, les lentilles et les cacahuètes.

Des recherches antérieures avaient déjà révélé que le fait de manger beaucoup d'aliments fibreux, tels que des fruits et des légumes, stimulait le système digestif et présentait des avantages cardiovasculaires, favorisant notamment la réduction du cholestérol. Le professeur Yamagishi a assuré que ces avantages supplémentaires pourraient contribuer à réduire le risque de développer des maladies qui affectent les fonctions cérébrales. "Il est également possible que les fibres alimentaires puissent réduire d'autres facteurs de risque de démence tels que le poids, la pression artérielle, les lipides et les niveaux de glucose", a conclu le professeur.

Cerveau : les fibres augmentent l'apport en oxygène

Ces résultats, publiés dans la revue Nutritional Neuroscience, viennent s'ajouter aux preuves récentes démontrant que les fibres sont bonnes pour le cerveau car elles augmentent son apport en oxygène. Cela permet également de rappeler les nombreux bienfaits de l’avoine, riche en fibres solubles. Grâce à son fort pouvoir rassasiant, il permet aussi de réduire l’appétit. Une étude publiée en 2014 dans le Nutrition Journal a analysé les effets de l'avoine sur l'appétit, concluant qu'en consommer augmentait la sensation de satiété et diminuait l'envie de manger dans les 4 heures qui suivent.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Dietary fiber intake and risk of incident disabling dementia: the Circulatory Risk in Communities Study, Nutritional Neuroscience, 6 février 2022.

https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/1028415X.2022.2027592 

The role of meal viscosity and oat β-glucan characteristics in human appetite control: a randomized crossover trial, Nutrition Journal, 28 mai 2014.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4052334/ 

Daily bowl of porridge cuts risk of Alzheimer’s, Express, 26 février 2022. 

https://www.express.co.uk/life-style/health/1572340/bowl-porridge-cuts-risk-alzheimers

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.