“La maladie d’Alzheimer est une pathologie neurodégénérative complexe qui entraîne un dysfonctionnement des connexions entre les neurones”, définit la Fondation de recherche pour l’Alzheimer. En France, près de 900 000 personnes sont atteintes par cette pathologie, avec deux malades sur trois qui sont des femmes. Si le diagnostic est fiable, il reste souvent trop tardif, d’où l’intérêt des scientifiques de découvrir toutes les pistes pour prévenir au plus vite la maladie.

Une récente étude publiée ce mois-ci dans “Alzheimer's & Dementia : The Journal of the Alzheimer's Association” pourrait peut-être aider la recherche en ce sens. Elle met en avant un possible lien entre cette maladie neurodégénérative et le trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

Alzheimer et TDAH, une origine génétique commune ?

Des scientifiques suédois ont analysé des données de plus de deux millions de personnes pour savoir quelle était la probabilité que des parents, grands-parents ou oncles et tantes de personnes atteintes de TDAH souffrent de démence. Grâce aux différents registres nationaux d’individus nés entre 1980 et 2001, avec 3,2 % d’entre eux ayant reçu un diagnostic de TDAH, ils ont pu établir ce lien.

En effet, selon les conclusions des chercheurs, les proches des personnes souffrant de TDAH ont un risque accru de développer la maladie d'Alzheimer par rapport aux proches des personnes sans TDAH. Ils précisent que cette prévalence décline avec la diminution de la parenté génétique, sans pouvoir l'expliquer davantage.

Démence : risque accru de 34 % pour les parents d’enfants avec TDAH

Plus précisément, les scientifiques ont découvert que les parents de personnes atteintes de TDAH avaient un risque de démence 34 % plus élevé que les autres. Par ailleurs, le risque de développer la maladie d'Alzheimer est quant à lui 55 % plus élevé chez les parents de personnes atteintes de TDAH. Enfin, il est rapporté que les cas de démence se déclarent plus souvent de façon précoce que tardive pour ces parents et grands-parents.

TDAH et démence : de nouvelles recherches nécessaires

Les auteurs de l’étude ne peuvent pas encore établir de relation de cause à effet entre les deux pathologies. “Les résultats suggèrent qu'il existe des contributions génétiques et / ou environnementales communes à l'association entre le TDAH et la démence. Nous avons maintenant besoin de plus d'études pour comprendre les mécanismes sous-jacents”, avancent-ils. Ainsi, il pourrait exister des variantes génétiques non découvertes qui contribuent aux deux traits ou encore des facteurs de risque environnementaux à l'échelle de la famille qui pourraient avoir un impact sur l'association des deux maladies.

Sources

https://alz-journals.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/alz.12462 

https://alzheimer-recherche.org/la-maladie-alzheimer/quest-maladie-dalzheimer/definition-et-chiffres/#:~:text=Aujourd'hui%2C%20la%20maladie%20d,(malades%20et%20proches%20aidants). 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.