Ecouter l'article :

Comment éviter le déclin cognitif ? Les solutions sont simples et variées : rester actif intellectuellement, manger sainement ou encore dormir suffisamment. Certaines techniques de méditation quotidienne, telles que le “Kirtan Kriya”, permettent aussi de diminuer les risques de maladie cognitive comme Alzheimer. C’est ce que démontrent les Dr. Dharma Singh Khalsa et Dr. Andrew B. Newberg dans une étude analysant l’importance de l’implication spirituelle dans la conservation des fonctions cognitives.

Alzheimer : Comment la méditation réduit les risques d’apparition de la maladie ?

À long terme, la façon dont fonctionne le cerveau humain est largement influencée par son activité. Une bonne implication sociale, émotionnelle et spirituelle permet de maintenir une santé cognitive optimale. L’isolement social, par exemple, entraîne une large baisse des facultés intellectuelles s’il se poursuit sur une trop longue durée. De même, les pratiques spirituelles et/ou religieuses “sont des éléments cruciaux dans le développement de la cognition et du bien être”. Les chercheurs suggèrent d’ailleurs que la méditation réduit considérablement les risques de perte de mémoire, de déclin intellectuel et même de maladie d’Alzheimer.

D'ici à 2050, plus de 150 millions de diagnostics d’Alzheimer seront établis. Pourtant, il n’existe encore aucun traitement efficace pour soigner la maladie. Les médecins sont contraints de trouver des solutions alternatives diminuant, à long terme, les risques d’atteinte cérébrale. Le style de vie est un facteur déterminant quant à la santé de notre cerveau. S’exercer quotidiennement à la méditation aide justement à maintenir un bien-être cérébral… Et pour cela, 12 minutes par jour peuvent suffire !

Le Kirtan Kriya : une méditation efficace pour conserver sa santé cognitive.

Les chercheurs ont étudié une technique de méditation, le “Kirtan Kriya”, qui provient du Kundalini, un Yoga traditionnel pratiqué depuis des millénaires. C’est une méditation chantée qui se concentre sur la respiration et les mouvements corporels. Elle améliore directement le sommeil, diminue la dépression et augmente le flux sanguin vers les parties du cerveau jouant un rôle dans la cognition et les émotions.

L’étude a impliqué des sujets sains ainsi que des patients atteints de déclin cognitif. Les participants ayant pratiqué le Kirtan Kriya quotidiennement ont bénéficié d’une amélioration de leurs capacités cognitives et de leur humeur ; et ont vu leur mémoire décliner plus lentement. “Atténuer les effets biochimiques négatifs du stress grâce aux pratiques spirituelles peut aider à diminuer les risques de survenue d'Alzheimer” indiquent les co-auteurs le Dr. Dharma Singh Khalsa de la Fondation de Recherche et de Prévention de l'Alzheimer à Tucson et le Dr. Andrew B. Newberg, professeur en sciences nutritionnelles et médecine alternative à l’université Thomas Jefferson, Philadelphie.

Les deux scientifiques soulignent l'importance de la “forme spirituelle” ; terme qui relie la santé psychologique au bien-être spirituel. Ainsi, “s'engager à adopter un mode de vie axé sur la longévité cérébrale et la santé spirituelle est un moyen efficace de vieillir sans maladie d'Alzheimer”. Le Dr. Khalsa et le Dr. Newberg espèrent inspirer la communauté médicale et les patients à adopter ce concept de santé spirituelle pour améliorer la prévention des troubles cognitifs.

Sources

https://content.iospress.com/articles/journal-of-alzheimers-disease/jad201433

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.