Pour maintenir une température constante à plus ou moins 37°C, l'organisme équilibre en permanence les apports et les pertes de chaleur. Plus exactement, il évacue la chaleur à travers l'air expiré, les urines et fèces, et surtout, par la peau. Le choix du tissu qui la recouvre est donc primordial pour veiller à son bon fonctionnement, et plus encore en période estivale. « Quand on a très chaud, les petits vaisseaux sous la peau se dilatent, c'est ce qu'on appelle la vasodilatation », explique la dermatologue. « Cela produit un afflux de liquides dans la peau qui se met à gonfler et généralement, on constate l'apparition de cellules anti-inflammatoires à ces endroits-là », poursuit-elle. Au toucher, la peau est plus sèche parce qu'elle n'est plus correctement hydratée et parfois, de petits boutons rouges apparaissent, ce sont les « boutons de chaleur ».

La chaleur aggrave les pathologies déjà existantes

Quand la peau subit un coup de chaud, elle devient moins performante face aux agressions extérieures. « En fait, toutes les pathologies de la peau sont accentuées par la chaleur », affirme la médecin. Urticaire, eczéma, psoriasis... Certaines personnes doivent donc spécifiquement faire attention à ne pas avoir trop chaud, aussi bien la journée que la nuit.

Cependant, ces précautions sont valables pour tous, car personne n'est à l'abri de subir les effets néfastes de la transpiration diurne : « Quand on transpire, il faut absolument que la sueur s'évacue. Sans quoi, son acidité naturelle attaque légèrement la peau, la rendant plus perméable », détaille la Dr Catherine Gaucher. Cela favorise alors la pénétration des parasites, bactéries et champignons à l'intérieur de l'épiderme, provoquant rougeurs et démangeaisons.

Privilégier les matières naturelles

Selon la professionnelle de santé, les meilleures matières pour dormir l'été sont celles composées de fibres naturelles : « Le mélange de la soie et du coton est particulièrement intéressant ». En effet, le coton est reconnu pour être hypoallergénique et respirant, et la soie est quant à elle très appréciée pour sa légèreté. Pour ses propriétés anallergiques, le lin est une autre matière à adopter, en particulier par les personnes sujettes aux problèmes de peau. Enfin, la fibre de bambou, obtenue à partir de la cellulose de sa pulpe, est également très appréciée l'été, car elle est très douce au toucher, anti-bactérienne et encore plus respirante que le coton.

Fuir les draps synthétiques

A contrario, pour les draps, les matières synthétiques comme le polyester sont à bannir, car elles augmentent la sudation et ses effets néfastes sur l'épiderme. En effet, les fibres synthétiques créent un échauffement : « La chaleur amenée par le frottement entre la surface de la peau et la matière synthétique provoque de l'électricité statique qui dénature la peau, l'empêchant de jouer pleinement son rôle de protection ».

Sources

Remerciements à Dr Catherine Gaucher

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.