Sommaire

Ça y est, les beaux jours sont de retour ! Avec eux, les manches courtes, les après-midi ou les balades en pleine nature pour respirer et souffler. Mieux vaut ne pas oublier sa peau pour autant. Il est important de bien la protéger, et ce, dès les premiers rayons de soleil.

En effet, avec le soleil, la peau met en place ses propres défenses naturelles : elle s’épaissit et sécrète de la mélanine, un pigment qui colore la peau. Mais vous le savez, le bronzage n’arrive pas immédiatement. Les crèmes solaires ont pour rôle de filtrer les rayons ultraviolets et ainsi éviter les coups de soleil. Car, à long terme, ces derniers peuvent être à l’origine de cancers cutanés et de vieillissement prématuré de la peau.

Quel indice de protection choisir ?

Vous avez sûrement déjà remarqué que toutes les crèmes solaires n’ont pas le même indice de protection. Il est important de s’y référer pour, en premier lieu, choisir un produit adapté à son type de peau et aux conditions d’exposition au soleil.

Comment bien le choisir ? Tous les produits sont marqués par un indice numérique : 6, 10, 15, 20, 30, 40, 50 ou 50+. Plus ce chiffre est élevé, plus la protection est forte. Cet indice traduit en fait le temps durant lequel vous pouvez vous exposer avant de prendre un coup de soleil. Alors 6 = 6 minutes ? Pas vraiment.

Pour calculer, il faut prendre le nombre de minutes au bout duquel vous attrapez un coup de soleil sans protection (à savoir 15 minutes) et le multiplier par l’indice de protection. Ainsi si vous choisissez un indice 10 : 15 x 10 = 150. Dans cet exemple, le coup de soleil apparaît donc au bout de 150 minutes, environ. Il s’agit bien sûr d’une estimation, en réalité d’autres facteurs, comme le phototype de votre peau, entrent en compte dans le calcul.

Quoi qu’il arrive, essayez de ne pas vous exposer aux heures les plus chaudes de la journée et utilisez abondamment et régulièrement les produits solaires, surtout après avoir nagé ou transpiré.

Quelle crème pour une peau sèche ou grasse ?

Toutes les peaux ne réclament pas la même crème solaire. Que vous ayez la peau sèche, mixte, grasse, mate ou sensible, votre choix n’est pas le même. Notez aussi qu’il existe un lien entre le teint de votre peau et l’indice de protection solaire à choisir. Plus vous multipliez les caractéristiques physiques claires (votre peau, vos yeux et vos cheveux) plus l’indice de votre protection doit être élevé.

La bonne crème solaire pour les peaux sèches

Par définition, les peaux sèches sont sensibles par nature. La barrière cutanée d’une peau sèche est trop fine pour assurer entièrement son rôle de protecteur pour la peau. Celle-ci est donc plus sujette aux agressions extérieures comme le soleil et les produits cosmétiques agressifs. Pour votre peau sèche, choisissez prioritairement une formule « crémeuse ». Vous pouvez choisir un écran solaire hydratant plutôt qu’un gel. Cela vous aide à garder une peau souple et douce tout l’été. Adieu les sensations de tiraillement et de piqûres sur le visage !

La bonne crème solaire pour les peaux grasses

Les personnes avec une peau grasse hésitent parfois à rajouter un voile « gras » sur leur peau. En effet, les peaux grasses souffrent d’hyperséborrhée : le sébum, cette substance grasse qui recouvre le visage pour le protéger des agressions extérieures, est sécrété en trop grandes quantités. Résultat, la peau est brillante, difficile à matifier, et se couvre souvent d’imperfections. Ajouter à cela une crème solaire trop riche serait synonyme d’inconfort, d’impression d’humidité, de « gras » supplémentaire… Pas très agréable pour un temps détente à la plage.

Et pourtant, il ne faut surtout pas faire l’impasse sur les crèmes protectrices lorsqu’on s’expose au soleil. Heureusement, certains écrans solaires ont été pensés spécialement pour ce type de peau. Il est généralement recommandé d’opter pour une formule légère et, surtout, sans huile. Vous pouvez également chercher des propriétés matifiantes qui ont pour objectif d’absorber l’excès d’huile tout au long de la journée. Marie-Estelle Roux conseille : « de préférer les formes gel ou gel-crème, ou les formules dites ‘mates’. »

Quelle crème pour les peaux mates ?

Vous l’avez sûrement observé par vous-même, mais les crèmes solaires ont tendance à être épaisses et blanches. Un problème lorsque votre peau est mate ! Ces écrans solaires ont du mal à être absorbés et donnent aux peaux foncées un aspect cendré. Pas top donc. Marie-Estelle Roux, dermatologue explique que : « l’aspect blanc des crèmes solaires peut être masqué par les formules teintées. Il existe des teintes « dorées » pour les peaux foncées, mais qui ne suffisent pas toujours pour les peaux très foncées ».

La formule solaire que vous devez alors choisir doit être légère et facile à appliquer pour être complètement absorbé par la peau. Pour les peaux foncées ou mates, une crème indice 15 à 30 est généralement adaptée. Pour les peaux ébènes, un indice 15 peut suffire. On déconseille souvent de descendre sous l’indice 15, pour garder la peau protégée au maximum.

Pour les enfants, mieux vaut choisir un indice 50. Les coups de soleils ou rougeurs dus à une exposition au soleil mal protégée peuvent laisser des taches plus difficiles à faire disparaître sur des peaux mates. Elles peuvent même parfois se transformer en cicatrices ou taches noires. Prudence, donc !

Quelle crème solaire pour les peaux sensibles ?

Si votre peau rougit dès les premières minutes passées au soleil, aucun doute, vous avez la peau sensible. Pas de panique, ce n’est pas une raison suffisante pour vous empêcher de vivre vos aventures printanières et estivales.

Généralement, la mention « peau sensible » est indiquée sur les tubes de crème concernés. Elles ont une protection renforcée contre les UVA et les UVB et sont aussi formulées avec un nombre plus limité d’ingrédients, pour éviter l’agression de votre peau. On trouve globalement moins de conservateurs dans ces crèmes solaires.

Soyez également vigilant à ce que votre crème soit hypoallergénique et dépourvue de paraben ou de parfum. Les peaux sensibles préfèrent les filtres minéraux qui restent en surface de la peau. Optez alors pour les ingrédients sous l’appellation : zinc oxide, titanium dioxide ou silicates. À vous de scruter la liste de composition de votre produit.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Merci au Dr Marie-Estelle Roux, dermatologue. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.