Yaourts : ils entraîneraient des effets indésirables insoupçonnés !

Vous pensiez que les yaourts étaient vos meilleurs alliés santé ? Tout faux. Cet aliment fermenté pourrait entraîner des migraines, des ballonnements ou encore des démangeaisons.

Des aliments tels que le Kimchi, les yaourts ou encore le pain sans levain ont gagné en popularité ces dernières années. La raison ? Ils amélioreraient la santé intestinale.

Pourtant, même si ces aliments fermentés offrent de nombreux avantages pour la santé, ils peuvent causer de graves problèmes de santé.

Ils sont en effet chargés de micro-organismes, tels que des bactéries vivantes et de la levure (appelés probiotiques). Au cours du processus de fermentation, les probiotiques convertissent les glucides (amidon et sucre) en alcool et/ou en acides.

C’est donc le cas pour les yaourts : on y ajoute des bactéries, connues sous le nom de “Streptococcus thermophilus” et “Lactobacillus bulgaricus”. Elles doivent rester vivantes dans le produit fini. Une fois le yaourt consommé, ces bactéries vivantes se retrouvent dans notre intestin, où elles poursuivent leur activité de fermentation et aident ainsi à la digestion.

Pour obtenir l'appellation yaourt, il est impératif d'utiliser exclusivement ces deux types de bactéries. Autrement dit, les laits fermentés avec d'autres types de bactéries (bifidus par exemple), ne peuvent pas s'appeler yaourts.

Des ballonnements et des gaz

Selon les aliments, chacun peut donc ressentir des effets secondaires divers après avoir les avoir consommés.

La réaction la plus courante aux yaourts est une augmentation temporaire des gaz et des ballonnements. Ceci est le résultat de l'excès de gaz produit après que les probiotiques aient tué les bactéries nuisibles de l'intestin.

Une étude récente a montré cet effet antimicrobien des souches probiotiques de lactobacilles trouvées dans les yaourts commerciaux. Certaines personnes peuvent alors ressentir de graves ballonnements, ce qui peut être très douloureux.

Maux de tête et migraines

Les aliments fermentés riches en probiotiques comme le yaourt, la choucroute et le kimchi, contiennent naturellement des amines biogéniques produites au cours de la fermentation, comme l'histamine.

Le problème ? Certaines personnes sont sensibles à l'histamine et à d'autres amines et peuvent avoir des maux de tête après avoir mangé des aliments fermentés.

Les amines stimulent en effet le système nerveux central et elles peuvent augmenter ou diminuer le flux sanguin, ce qui peut déclencher des maux de tête et des migraines. Une étude a d’ailleurs montré que les régimes pauvres en histamine réduisaient les maux de tête chez 75% des participants.

Par ailleurs, les aliments riches en histamine peuvent provoquer d’autres symptômes : rougeurs, démangeaisons, urticaire, sensation de chaleur, vertiges, écoulements nasaux, difficultés respiratoires, nausées, palpitations etc.

Bien évidemment, ces effets varient en fonction de la sensibilité de chaque personne. Si vous n'êtes pas sujet à ces désagréments, vous pouvez tout à fait continuer à consommer des yaourts sans danger.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Migraine et régime, American Migraine Foundation, 1er janvier 2016. 

Pourquoi les aliments fermentés peuvent-ils nuire gravement à votre santé ?, Independent, 19 novembre.