“Les vrais thés - qui comprennent le noir, le vert, le blanc, l’oolong et le noir - peuvent contribuer de manière significative à la promotion de la santé publique”, a déclaré le 27 avril dernier Jeffrey Blumberg, professeur émérite à la Friedman School of Nutrition Science and Policy de l’Université Tufts aux Etats-Unis et président du sixème congrès international sur le thé et la santé humaine. “Les preuves présentées lors de ce congrès révèlent des résultats - allant de suggestifs à convaincants - sur les bienfaits du thé sur le cancer, les maladies cardiaques, les performances cognitives et la fonction immunitaire.”

Tasse de thé : des bienfaits grâce aux flavonoïdes

Si boire du thé serait bénéfique pour la santé, cela serait lié aux flavonoïdes présents dans la boisson. Ce sont des composés naturels qui possèdent de puissantes propriétés antioxydantes. Ils aident à neutraliser les radicaux libres qui peuvent endommager l’organisme et contribuer aux maladies chroniques.

“Le thé peut aider à soutenir votre système immunitaire et à augmenter la résistance de votre corps aux maladies”, a détaillé le Dr Dayong Wu. “Si vous tombez malade, le thé peut aider votre corps à réagir plus efficacement à la maladie en se débarrassant de l’infection et peut également atténuer sa gravité lorsqu’elle se produit.”

Déclin cognitif : boire du thé protégerait le cerveau

Selon le professeur Jonathan Hodgson de l’Université Edith Cowan, il existe de plus en plus de preuves indiquant que consommer “u ne à deux tasses de thé par jour pourrait considérablement réduire le risque de démence vasculaire et potentiellement de maladie d’Alzheimer”. Une fois encore, ces bienfaits seraient liés aux flavonoïdes présents dans le thé.

Autre aspect positif évoqué lors de cette conférence : les potentiels effets protecteurs du thé sur le développement de cancers. “Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour déterminer le dosage exact, la conclusion que nous pouvons partager est que des apports plus élevés de consommation de thé peuvent réduire le risque de certaines formes de cancer”, a annoncé Raul Zamora-Ros, chercheur principal à l'unité de Nutrition et Cancer à Idibell.

Santé cardiovasculaire : consommer du thé réduirait les risques de mortalité

Dans une étude approfondie sur la santé cardiovasculaire et le thé, des recherches ont démontré que chaque tasse de thé consommée au quotidien était associée à un risque de mortalité réduit de 1,5 % toutes causes confondues, et de 4 % pour les maladies cardiovasculaires et les risques d'accidents vasculaires cérébraux (AVC).

“Lorsque vous examinez tous les différents biomarqueurs et mécanismes que le thé affecte, cette boisson est celle que les individus peuvent facilement consommer pour améliorer leur alimentation et créer une vie plus saine et plus longue pour eux-mêmes”, a conclu Taylor Wallace, directeur et PDG au Think Healthy Group et professeur au Département d'études nutritionnelles et alimentaires de l’Université George Mason.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

https://www.prnewswire.com/news-releases/from-immune-function-and-cognition-to-cardiovascular-health-and-cancer-prevention--health-benefits-of-tea-revealed-by-researchers-from-across-the-globe-301534333.html 

mots-clés : Cancer
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.