Troubles sexuels : Méfiez-vous de vos médicaments !

Anti-ulcéreux : ils peuvent entrainer des dysfonctions érectiles

Prescrits pour protéger l’estomac des attaques acides, les médicaments anti-ulcéreux peuvent nuire à la sexualité masculine. " Ceux de type antihistaminique H2 ont par exemple été impliqués dans la survenue de dysfonctions érectiles ", indique le Dr Stéphane Droupy, urologue au CHU de Kremlin Bicêtre (1). Ils diminuent aussi, selon lui, le plaisir sexuel et la libido. Cet effet indésirable est toutefois réversible à l’arrêt du traitement.
Alternatives possibles : Vous ne devez ni interrompre ni changer de traitement sans consulter votre médecin. Seul un spécialiste peut modifier votre traiement. Le Mopral® (Oméprazole) est par exemple un anti-ulcéreux sans H2.
Exemples d’anti ulcéreux de type H2 responsables de troubles érectiles : Raniplex® (Ranitidine), Tagamet® (Cimétidine)...

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X