Cancer de la prostate : les premiers symptomes d’alerte

La prostate est une glande qui fait partie du système reproducteur masculin… Mais c’est aussi le siège d’un cancer largement répandu. À ses débuts, le cancer de la prostate évolue silencieusement. Il n’occasionne donc que très peu de symptômes, si bien qu’il n’est parfois découvert que des années plus tard, lorsque la tumeur grossit. Le diagnostic est donc souvent tardif.

Cancer de la prostate : l’importance du dépistage

“Le plus souvent, la découverte d’un cancer de la prostate fait suite à une mesure du PSA et/ou une anomalie de la consistance de la prostate lors d’un toucher rectal”, précise l’Institut national du cancer. “Le diagnostic peut également faire suite à un traitement chirurgical d’un adénome de la prostate”. Ce n’est que plus rarement que les symptômes font suspecter sa présence.

En outre, les signes généraux du cancer, tels que la perte de poids, la fatigue et l’altération de l’état général, surviennent le plus souvent avant les symptômes plus caractéristiques de la prostate - contrairement à la plupart des cancers, où ils se développent plus tard.

D’où l’intérêt, à partir d’un certain âge où le risque grandit, de faire des dépistages de contrôle réguliers. Si une grosseur est découverte à l’examen clinique - qui consiste en un toucher un rectal - le traitement pourra être débuté suffisamment tôt, améliorant ainsi le pronostic.

Cancer de la prostate : des symptômes tardifs

Comme nous l’avons évoqué précédemment, les symptômes du cancer de la prostate mettent un long moment avant de se manifester. En effet, ce n’est que lorsque la tumeur est devenue suffisamment volumineuse pour entraîner des troubles que les signes caractéristiques de ce cancer peuvent s’observer.

Comme ils arrivent déjà tardivement, il est d’autant plus important de réagir dès les premiers signes d’alerte, et de consulter un médecin sans tarder. D’où l’importance de bien les connaître. Notez aussi que d’autres pathologies peuvent provoquer les mêmes symptômes que le cancer de la prostate, rappelle la Société canadienne du cancer. Seul un examen médical pourra confirmer ou infirmer le diagnostic.

Parmi les symptômes encore plus tardifs, on observe également des troubles de l’éjaculation et de l’érection. À un stade très avancé, le cancer de la prostate entraîne des métastases qui, le plus souvent, attaquent les os et plus particulièrement les vertèbres lombaires. Il est donc important de consulter son médecin dès l’apparition des premiers signes, que nous vous détaillons dans ce diaporama.

Sources

Les cancers de la prostate : points clés, Institut national du cancer, 11 janvier 2017. 

Cancer de la prostate : symptômes et circonstances de découverte, Institut Curie. 

Symptômes du cancer de la prostate, Société canadienne du cancer. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer