Thyroide : 5 conseils pour en prendre soin

“La thyroïde est une glande située à la base du cou. Elle sécrète des hormones qui contrôlent, notamment, la croissance, le développement et le métabolisme du corps. Aussi, ces hormones permettent de réguler :

  • Le rythme cardiaque ;
  • Le transit intestinal ;
  • Le métabolisme ;
  • La température du corps et de la peau ;
  • Le fonctionnement des hormones sexuelles ;
  • Le fonctionnement du cerveau ;
  • Le développement embryonnaire et foetal.

La glande thyroïde produit deux hormones appelées thyroxine (T4) et triiodothyronine (T3) grâce à l’iode absorbé par le sang” explique la docteure Emmanuelle Lecornet Sokol, endocrinologue et co-auteure avec Caroline Balma-Chaminadour du livre “Et si c'était hormonal ?” (Éditions Hachette Pratique).

Hypothyroïdie, hyperthyroïdie… Quand la thyroïde dysfonctionne

“Quand la thyroïde fonctionne normalement, les cellules absorbent l’iode qui est dans le sang et l’utilisent pour produire les hormones T4 et T3. Dans les pays industrialisés, certains aliments sont supplémentés en iode afin d’éviter les carences. C’est le cas du sel de table par exemple” commente l’endocrinologue Emmanuelle Lecornet Sokol.

“On parle d’hypothyroïdie quand la glande thyroïde sécrète une trop faible quantité d’hormones. A contrario, on parle d’hyperthyroïdie quand la thyroïde produit trop d’hormones. Contrairement à de nombreuses idées reçues, le mode de vie et les dysfonctionnements de la thyroïde n’ont pas de lien direct prouvé scientifiquement. D’ailleurs, c’est très perturbant pour les patients” note la docteure Lecornet Sokol.

Thyroïde : les indications de la chirurgie

“Les cas où la chirurgie de la thyroïde est proposée sont assez rares. En effet, il faut que cette intervention soit indispensable pour être envisagée. C’est le cas pour :

  • Le cancer de la thyroïde ;
  • Un nodule, gros et gênant pour le patient ;
  • En cas d’hyperthyroïdie, quand les traitements ne fonctionnent pas.

C’est l’endocrinologue, un médecin spécialiste des hormones qui vous guidera sur les meilleures solutions, adaptées à votre pathologie” précise la docteure Emmanuelle Lecornet Sokol.

Alimentation, mode de vie, activité physique, suivi médical, consommation de tabac… De nombreux facteurs peuvent être bénéfiques, ou, au contraire, néfastes pour la santé de votre glande thyroïde. Medisite, à l’aide de l’endocrinologue, Emmanuelle Lecornet Sokol fait le tour des conseils et astuces qui permettent de garder une thyroïde en bonne santé.

Les aliments riches en iode

1/5
Thyroïde : 5 conseils pour en prendre soin

“Si on mange équilibré, il n’y a pas besoin de se supplémenter en iode. Ce minéral est naturellement présent dans de nombreux aliments tels que le sel, les coquillages, les crustacés, le poisson, les fruits de mer, les laitages et les algues” explique l’endocrinologue Emmanuelle Lecornet Sokol.

Le zinc

2/5
Thyroïde : 5 conseils pour en prendre soin

“Quand on souffre d’hypothyroïdie, la consommation d’aliments riches en zinc peut aider un peu sans toutefois observer une révolution” précise la docteure Lecornet Sokol. On retrouve du zinc dans les fruits à coque (noix, amandes, noisettes, noix de cajou, noix de pécan, noix du Brésil, pistaches, noix de Macadamia, noix du Queensland), les fruits de mer et le poisson.

Le sélénium

3/5
Thyroïde : 5 conseils pour en prendre soin

“Tout comme le zinc, le sélénium est intéressant quand la glande thyroïde produit peu d’hormones. On en retrouve notamment dans les noix du Brésil” commente l’endocrinologue. 

L'arrêt du tabac

4/5
Thyroïde : 5 conseils pour en prendre soin

“La maladie de Basedow est une maladie de la glande thyroïde généralement d'origine auto-immune. Le tabac a une grosse influence sur cette pathologie. Il est donc vivement conseillé d’arrêter de fumer” explique Emmanuelle Lecornet Sokol, endocrinologue à Paris.

Dialoguer avec son médecin

5/5
Thyroïde : 5 conseils pour en prendre soin

“Que vous ayez des antécédents familiaux de dysfonctionnement de la thyroïde ou que vous souffrez d’hypothyroïdie (ou d'hyperthyroïdie), le dialogue avec votre médecin généraliste et/ou votre endocrinologue est essentiel. En effet, cela permet au spécialiste de trouver le traitement adapté à votre cas. Vous pouvez par exemple tenir un journal de vos symptômes afin de préparer au mieux votre consultation. N’oubliez pas d’apporter les résultats de vos examens, vos ordonnances et de lister 3 ou 4 questions si vous en avez” conclu l’endocrinologue. 

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Livre "Et si c'était hormonal ?" Dr Emmanuelle Lecornet-Sokol, Caroline Balma-Chaminadour (Editions Hachette Pratique)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.