Saucisson : 7 choses fausses à ne plus croire
Publié le 13 Décembre 2016 par Laura Chatelain, journaliste santé
Validé par : Sylvain Duval, Biologiste, expert en nutrition
A l'apéritif, sur un morceau de pain avec du beurre et des cornichons... Comment résister à la tentation du saucisson ? Cette incontournable charcuterie a pourtant mauvaise presse. Pour ne plus culpabiliser quand vous en mangez, voici sept choses fausses à ne plus croire.
Publicité

Les différents types de saucisson sont tous fabriqués à partir d'un mélange de chair de viande hachée plus ou moins finement et de gras. Mais les proportions varient : parfois 2/3 de viande pour 1/3 de gras, parfois ¾ pour ¼, etc. « Tout dépend donc de la composition et de la proportion de viande utilisée par rapport au gras, des morceaux choisis mais aussi de la teneur en gras de la viande utilisée en elle-même », résume Sylvain Duval. En moyenne, un saucisson sec contient 33% de lipides tout comme la rosette, contre 25% pour un saucisson à l'ail mais 42% pour un chorizo et 45% pour un salami, l'un des plus gras ! Certaines spécialités de saucissons comme celles de la marque Saint-Agaûne, élaborées avec du jambon (partie la moins grasse), permettent de se faire plaisir tout en ayant une teneur en gras réduite : moins de 10%, soit 3 fois moins environ qu'un autre saucisson.

Publicité
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X