Les pets, également appelés flatulences, sont dus à l'accumulation d'air dans le gros intestin au cours de leur fermentation. Il est donc tout à fait normal d’évacuer ce gaz. D’ailleurs, en fonction de votre alimentation, vous aurez plus au moins de flatulences.

Concernant leurs odeurs et leurs supposés bienfaits pour la santé, elles résultent d’une étude scientifique menée en 2012 par des chercheurs de l'Université d'Exeter en Angleterre.

Pets bons pour la santé : le sulfure d'hydrogène en cause

Dans l’étude menée en 2012 par des chercheurs de l'Université d'Exeter en Angleterre, les scientifiques ont mis en évidence le rôle du sulfure d'hydrogène - un gaz à l'odeur caractéristique d'oeuf pourri - dans certains mécanismes métaboliques. Ils ont ainsi découvert que le sulfure d'hydrogène pourrait participer à limiter des réactions inflammatoires in vitro.

Ces informations ont alors été détournées en faisant passer l’odeur des pets comme étant bonne pour la santé. Ainsi, on a pu lire dans de nombreux médias que le fait de renifler ses pets pouvait prévenir l’arthrite et le cancer. Ainsi les scientifiques ayant mené l’étude ont été dans l’obligation d’ajouter une note à leurs recherches : “ni les études, ni le communiqué de presse les accompagnant, ne font une quelconque référence au cancer ou plus généralement à des bénéfices en matière de santé provenant de l'inhalation de sulfure d'hydrogène”.

À noter : attention inhalé en grosse quantité, le sulfure d'hydrogène peut être dangereux pour la santé.

Flatulences excessives : quand consulter ?

Si le fait de renifler ses pets n’apporte aucun bénéfice sur la santé, les flatulences excessives peuvent être source de gêne importante. En règle générale, les flatulences, même excessives, ne sont pas symptomatiques d’une maladie. En revanche, si vous remarquez des ballonnements et un transit modifié, il convient de consulter votre médecin qui pourra vous prescrire des examens complémentaires. En effet, les flatulences peuvent être la cause d’une colopathie fonctionnelle ou syndrome du côlon irritable.

En revanche, si les pets sont associés à du sang dans les selles, des diarrhées fréquentes et une perte de poids, mieux vaut consulter votre médecin rapidement.

Comment réduire les flatulences ?

Pour limiter les pets, il est conseillé de limiter la consommation d’aliments au pouvoir fermentescible et les féculents. En pratique, il s’agit le plus souvent de :

  • Chou ;
  • Oignons ;
  • Ail ;
  • Échalote ;
  • Artichauts ;
  • Haricots blancs ;
  • Haricots rouge ;
  • Flageolets ;
  • Pommes de terre ;
  • Pâtes ;
  • Blé ;
  • Maïs ;
  • Céréales.

Pour réduire les flatulences, vous pouvez aussi limiter les boissons gazeuses, la consommation et de chewing-gum. Une bonne hygiène alimentaire et un peu d’exercices physiques devraient venir à bout des flatulences excessives.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Etude : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21679296/

mots-clés : Flatulence
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.