Patrick Sébastien : confidences bouleversantes sur la mort de son fils

Dans une récente interview, Patrick Sébastien est revenu sur un accident tragique survenu il y a 30 ans, qui a coûté la vie à son fils. Il se confie, sans filtre, sur ce drame qui l’a marqué à tout jamais, et ce qui l’a aidé à ne pas sombrer dans le désespoir.

Le 14 juillet prochain, cela fera 30 ans, jour pour jour, que Patrick Sébastien a perdu son fils. Un terrible drame, causé par un accident de la route, dont l’ancien présentateur ne s’est jamais vraiment remis. Actuellement en promotion pour son livre “J’ai déplacé l’éléphant” (éditions XO), il revient sur ce jour tragique dans un entretien accordé à Yahoo. Révélations.

“Est-ce que vous voulez venir reconnaître le corps de votre fils à la morgue ?”

C’était en juillet 1990. Sillonnant les routes de la petite Camargue à moto, Sébastien, alors âgé de 19 ans, est victime d’un grave accident qui lui coûte la vie, alors qu’il allait devenir papa. Sa fille, Marie-Andréa, voit le jour cinq mois plus tard.

"La phrase, dans ma vie, qui est la plus difficile à encaisser et qui est la plus difficile à oublier, et que je ne souhaite à personne, même pas à mon pire ennemi, c'est le mec qui t'appelle et qui te dit 'Est-ce que vous voulez venir reconnaître le corps de votre fils à la morgue ?' c'est une phrase terrible ça", confie son papa, Patrick Sébastien - de son vrai nom Patrick Boutot.

Patrick Sébastien, sauvé par l’humour et l’amour de son public

Ce qui l’a empêché de s’effondrer ? L’humour. Et la décision “choc” d’un de ses amis. “Dans ces cas-là, comme je le dis dans une autre phrase, le nez rouge de clown, qu'on met nous, c'est le plus merveilleux des mercurochromes. Parce que sinon on s'écroule. On s'écroule et on ne s'occupe plus des autres gamins, on ne s'occupe plus des autres”.

“Si tu n’y vas pas, tu ne t’en sortiras pas”

En apprenant la terrible nouvelle, l’ex-animateur envisage pourtant d’annuler le spectacle qu’il devait donner le soir même. “J'ai cru que je n'avais pas la force d'y aller, et j'ai dit à mon copain Carlos que j'ai appelé : 'Est-ce que tu peux venir me remplacer ?'”. Ce à quoi son ami lui a opposé un refus catégorique. Une décision, certes, un peu abrupte, mais qui a finalement empêcher Patrick Sébastien de sombrer.

“Si tu n'y vas pas, tu ne t'en sortiras pas. Tu vas donner de l'amour aux gens, et l'amour qu'ils vont te renvoyer, c'est ça qui va te faire tenir”, l’a encouragé Carlos. Pour l’humoriste de 66 ans, pas de doute, cette phrase lui a “sauvé la vie”.

La terrible phrase d’un journaliste après la mort de son fils

L’auteur-interprète de chansons festives revient également sur les propos choquants d’un journaliste, après le décès de son fils. Le reporter était venu à l’un de ses spectacles dans l’espoir d’obtenir quelques photos ainsi qu’une interview. “Je lui ai dit : écoutez, je monte sur scène donc faites toutes les photos que vous voulez de la salle puisque je me produis, mais moi, ne comptez pas sur moi pour vous parler”, rapporte Patrick Sébastien.

“Et le lendemain, dans le journal, y’avait marqué, je me rappellerai toujours de cette phrase, elle est extraordinaire : il nous a refusé une interview. Son fils est mort mais ce n’est pas une raison”.

Près de 3 500 personnes tuées sur les routes en 2019

L’année dernière, 3 498 personnes sont décédées sur les routes françaises : 3 244 en France métropolitaine et 162 dans les territoires d’Outre-mer. On dénombre également 56 016 accidents corporels de la circulation en 2019 dans l’Hexagone, qui ont fait 74 165 blessés.

Le premier facteur d’accident est la vitesse, excessive ou inadaptée. Elle est présente dans plus d’un accident mortel sur quatre, selon le baromètre 2018 de l’ONISR. Un tiers des accidents mortels sont dus à l’alcool, et près d’un accident sur dix est lié à l’usage du téléphone au volant. Sur l’autoroute, environ un accident mortel sur quatre est lié à la fatigue ou à la somnolence.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Patrick Sébastien : "Cette phrase, dans ma vie, c’est la plus dure à oublier, à encaisser, je ne la souhaite à personne, pas même à mon pire ennemi", Yahoo, 18 juin 2020. 

Bilan 2019 de la sécurité routière, Observatoire français interministériel de la sécurité routière, 31 mai 2020. 

Statistiques d'accidents, Association prévention routière.