Mouches : 6 repulsifs naturels pour s’en debarrasser

Dès les premiers rayons du soleil, les mouches réapparaissent et envahissent parfois notre intérieur - encore plus si l’on habite à la campagne, à proximité d’une ferme notamment. En effet, cet insecte déteste le vent et le froid, et a tendance à hiberner. Mais dès que le thermomètre grimpe, les mouches se réveillent et se reproduisent : elles peuvent pondre jusqu’à 1 000 œufs à la fois.

Qu’est-ce qui attire les mouches dans nos maisons ?

Les mouches pondent généralement sur du fumier ou des déchets en état de décomposition, afin que les larves puissent trouver de la nourriture facilement. Ces petites bêtes sont aussi attirées par l’odeur de nos poubelles et des fruits et légumes laissés à l’air-libre. Idem, elles apprécient l’arôme des croquettes pour animaux de compagnie, et se repaissent des miettes et autres restes de nourriture.

Pour ne pas les inviter dans votre intérieur, il convient de garder ce dernier très propre. Nettoyez votre cuisine après avoir préparé le repas, sans oublier les dépôts de graisse sur les plaques de cuisson. Faites la vaisselle tout de suite après manger, et ne laissez pas l’eau stagner dans vos récipients - l’humidité les attire. Débarrassez la table de ses miettes et placez un couvercle sur votre poubelle, tout en vidant cette dernière fréquemment.

Si vous possédez un compost, placez ce dernier au fond du jardin ou, à défaut, optez pour un modèle avec couvercle. Enfin, nettoyez régulièrement les grilles d’aération, et veillez à ne pas les obstruer.

Les mouches peuvent transmettre des maladies

Mais les mouches ne sont pas que gênantes. Elles sont aussi porteuses de nombreuse bactéries (staphylocoque, streptocoque, salmonelle...), qui peuvent contaminer nos aliments lorsqu’elles se posent dessus. Les consommer nous expose ensuite à une intoxication alimentaire. Certaines espèces, souvent présentes à proximité des élevages, peuvent également piquer les hommes et les animaux et transmettre des virus.

Alors comment s’en débarrasser ? Si les insecticides peuvent s’imposer comme une solution rapide et efficace, ils sont néanmoins très nocifs pour l’environnement comme pour notre santé. Lorsque cela est possible, mieux vaut leur préférer des alternatives plus naturelles, qui ne pollueront pas votre intérieur. Nous vous listons les solutions les plus efficaces dans notre diaporama. Consultez-le en cliquant sur l'image en haut de l'article. 

Les plantes aromatiques anti-mouche

1/6
Mouches : 6 répulsifs naturels pour s’en débarrasser

Le basilic (Ocimum basilicum) repousse naturellement les mouches grâce au parfum que dégagent ses feuilles. N’hésitez pas à mettre des pots devant vos fenêtres ou dans votre cuisine. En prime, cette plante anti-bactérienne agrémentera vos plats à merveille. Au même titre, la menthe pouliot (Mentha Pulegium) dégage une odeur détestée par les mouches. Vous pouvez la consommer en infusion pour ses vertus digestives - mais avec modération, car elle s’avère toxique à haute dose. 

Le géranium citronné (Pelargonium citrosum) est aussi efficace pour repousser les insectes, dont les mouches et les moustiques. Ses jolies fleurs dégagent une odeur agréable pour l’homme, mais beaucoup moins pour ces petites bêtes. Placez-le sur votre balcon ou le rebord de vos fenêtres. De même, les œillets d’Inde (Tagetes patula) et la tanaisie (Tanacetum vulgare) ont un parfum qui éloigne les mouches. Cette dernière peut s’utiliser telle quelle, en pots ou en bouquets, mais aussi en infusion ou en décoction, à placer sur le rebord de vos fenêtres. 

Les plantes carnivores qui emprisonnent les mouches

2/6
Mouches : 6 répulsifs naturels pour s’en débarrasser

On y pense peu, et pourtant, ces plantes se nourrissent des insectes qui volent un peu trop près. Parmi elle, la dionée (Dionaea muscipula), également surnommée “attrape-mouche” est l’une des plus efficaces : son piège en forme de mâchoire emprisonne les insectes imprudents, mais il est sans danger pour nous et nos animaux de compagnie. 

En prime, la dionée est relativement facile à cultiver. Placez-la à proximité de vos fenêtres, car elle a besoin de lumière (et c’est aussi par là que les mouches pénètrent dans votre intérieur), mais ne l’exposez pas aux courants d’air ni au gel. Pensez aussi à l’arroser régulièrement. 

La Drosera capensis est également efficace contre les mouches. Ses feuilles sont recouvertes de poils et d’une sorte de glu très attractive pour ces insectes, mais sur lesquels ils se retrouvent pris au piège. La feuille s’enroule ensuite sur elle-même pour digérer l’insecte. 

Les épices et condiments qui éloignent les mouches

3/6
Mouches : 6 répulsifs naturels pour s’en débarrasser

Les clous de girofle ne sont pas appréciés par les moustiques, ni par les mouches. Piquez-en plusieurs dans une orange, un citron ou un oignon et placez-les dans les pièces où vous souhaitez repousser ces insectes. 

De nombreux insectes n’apprécient pas l’odeur de l’ail, et les mouches ne font pas exception. Vous pouvez donc réaliser une décoction avec cet aliment : hachez 5 gousses et placez-les dans une casserole avec 2 litres et demi d’eau. Portez à ébullition et laissez mijoter vingt minutes, à couvert. Laisser refroidir, filtrez et répartissez dans des petits bols, à placer sur le bord de vos fenêtres. 

Les huiles essentielles contre les mouches

4/6
Mouches : 6 répulsifs naturels pour s’en débarrasser

Plusieurs huiles essentielles sont aussi efficaces pour repousser les mouches. Certaines d’entre elles peuvent être utilisées en diffusion, dans une pièce correctement ventilée et pas plus de 15-20 minutes d’affilée. D’autres se prêtent à un usage cutané, à condition d’être préalablement diluées dans une huile végétale (coco, amande douce…). 

"La diffusion atmosphérique d'huiles essentielles ne doit pas se faire en présence d'un bébé ou d'une personne asthmatique dans la pièce", précise Nina Bossard, Naturopathe et Iridologue.

L’huile essentielle de citronnelle est très efficace contre de nombreux insectes. Elle peut être utilisée en diffusion ou en massage, mais doit être évitée durant les 3 premiers mois de la grossesse. Vous pouvez aussi en imbiber des boules de coton, à placer sur les rebords de fenêtres. 

Comme la plante elle-même, l’huile essentielle de géranium rosat peut éloigner les mouches. Elle est propice à la diffusion et à l’application cutanée (bien diluée). Cette huile essentielle doit être évitée pendant les 3 premiers mois de la grossesse et l’allaitement, ainsi que chez l’enfant de moins de 3 ans. 

Très facile à trouver, l’huile essentielle de lavande vraie peut aussi repousser certains insectes, dont les mouches. Elle peut être utilisée en massage ou en diffusion, et possède aussi des vertus apaisantes (à éviter toutefois en début de grossesse). Vous pouvez aussi imprégner un tissu de cette huile essentielle, et le placer dans un bocal fermé pendant 24 heures. Retirez ensuite le couvercle et placez-le dans la pièce où vous souhaitez repousser les mouches. 

D’autres huiles essentielles permettent aussi de repousser les mouches, comme la menthe poivrée, l’eucalyptus citronnée, la tanaisie et le camphre. "Certaines huiles essentielles sont allergisantes ou toxiques. Par précaution, renseignez-vous sur leur usage et leurs contre-indications avant de les utiliser", précise la naturopathe. 

Le vinaigre, efficace contre les mouches

5/6
Mouches : 6 répulsifs naturels pour s’en débarrasser

“On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre”, et pour cause, celui-ci a plutôt tendance à les repousser. Les deux plus efficaces étant le vinaigre blanc et le vinaigre de cidre. 

Versez-en dans un récipient, faites-le chauffer au micro-ondes avant de le placer sur les lieux de passage des insectes. Vous pouvez également pulvériser un mélange d’eau, de vinaigre blanc et de quelques gouttes d’HE d’eucalyptus à l’extérieur de vos portes et fenêtres. 

Le papier-collant, classique mais efficace

6/6
Mouches : 6 répulsifs naturels pour s’en débarrasser

Piège très connu, le papier-collant est très efficace contre les mouches, bien que peu esthétique. Disponible en feuillets ou en spirales, il ne se contente pas d’éloigner ces dernières : il les tue. À vous de voir si vous souhaitez les repousser ou les éliminer de façon plus radicale (et un peu plus cruelle)… 

Sources

Anti-mouche naturel : 20 solutions répulsives sans produits chimiques, Mieux vivre autrement, 29 juin 2019. 

10 astuces naturelles contre les mouches, Consoglobe, 16 avril 2020.

Quelle plante carnivore contre les mouches ?, Klorane Botanical Foundation. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.