Urine nauséabonde : 11 maladies qu'elle peut révéler

Poisson, soufre, sirop d'érable... L'urine peut dégager de nombreuses odeurs inhabituelles. Bien qu'elle soient pour la plupart inoffensives, certaines doivent vous alerter. Ces effluves peuvent en effet être à l'origine de graves maladies.
Urine nauseabonde : 11 maladies qu-elle peut reveler

Les aliments, le manque d’hydratation... Beaucoup de facteurs peuvent influencer l’odeur de votre urine. Mais certaines maladies peuvent aussi lui donner une odeur de moisi, de fruits ou encore de soufre. Voyons ensemble ce qui se cache derrière ces effluves anormalement fortes. 

Pourquoi l'urine sent-elle parfois mauvais ?

Il n'est pas rarer d'aller aux toilettes un matin et de trouver que son urine dégage une odeur étrange. Ce détail, en apparence anodin, en révèle pourtant beaucoup sur votre santé. 

La plupart des effluves sont certes inoffensives, mais quelques-unes peuvent être  un signal d’alarme lorsqu’elles sont accompagnées d’autres symptômes, comme un mal de ventre, une sensation de brûlure, des démangeaisons...

Certaines périodes de votre vie peuvent également impacter l'odeur de votre urine. La ménopause, notamment, entraîne une diminution du taux d'œstrogènes et la flore vaginale protectrice s'affaiblit. Résultat : vous êtes plus sujet aux infections des voies urinaires et aux odeurs d'ammoniaque dans l'urine.

Mais cette modification des effluves n'est pas réservée aux femmes de plus de 45 ans. Cela peut aussi arriver pendant l'ovulation. Lors du premier trimestre de grossesse, l'odeur est plutôt âcre à cause des hormones de la grossesse. 

Parfois, il arrive aussi que des compléments alimentaires de type vitamine B ou les sulfamides, utilisées pour traiter notamment le diabète et la polyarthrite rhumatoïde, soient responsables de l’odeur de soufre qui se dégage de vos urines.

Pour la diminuer, buvez beaucoup d’eau. Mais si le problème continue ou empire, demandez conseil à votre médecin.

L'info à retenir : c'est la colonisation de l'urine par des bactéries qui peut lui conférer des odeurs sortant de l'ordinaire et un aspect trouble ou opaque. 

Urine malodorante : les aliments peuvent en être la cause

Si beaucoup de gens les trouvent délicieux, les asperges, le poisson, l’oignon et l’ail ont la mauvaise manie d'imprégner les urines d'une odeur de soufre.  

Le soja, les lentilles et les haricots font également partie des produits qui laissent une odeur forte dans les urines. 

Si vous en souffrez, ne vous inquiétez pas : cela ne dure pas. Une fois la digestion finie, votre odeur naturelle reprend ses droits. Si toutefois l'odeur vous est trop insupportable, vous pouvez toujours arrêter de consommer ces aliments.  

Outre ces produits, le café, peut aussi être reponsable d'un changement d'odeur de l'urine. Le site Health rappelle en effet que cette boisson est un diurétique. Cela   signifie qu’elle augmente le nombre de passages aux WC, et qu’elle peut provoquer une déshydratation, responsable d'un changement d'odeur (le taux de déchets contenu dans l'urine est plus élevé, par conséquent l’odeur est plus forte).

En cas de doute, vous pouvez observer la couleur de votre urine : si elle est foncée, vous êtes déshydraté. 

Pour éviter ce désagrément, buvez beaucoup d'eau et diminuez votre nombre d'expressos quotidiens. 

Bon à savoir : si vos urines dégagent une odeur désagréable, il est recommandé de noter ce que vous mangez pendant une semaine et surtout d'observer l'aspect de votre urine. La présence de sang doit également vous pousser à consulter rapidement votre médecin. Enfin, si vos urines sont plutôt troubles et foncées, il faut le signaler.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.