Vacances d'été et Covid-19 : quelles régions sont le moins à risque pour voyager ?

Le Premier ministre a annoncé que nous pourrions voyager en France en juillet et en août. Mais le coronavirus circule toujours sur notre territoire. Nous vous présentons les régions les moins à risque, afin de planifier vos vacances d’été l’esprit tranquille.

“Les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d'août [...] en métropole et dans les outre-mer”, a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe le 14 mai, dans un discours sur le plan de relance du tourisme national. Tout en précisant que “de possibles restrictions localisées” pourraient être mises en places, en fonction de l’évolution de l’épidémie de coronavirus.

Mais quelles régions privilégier pour éviter une contamination par le Covid-19 ? En prenant en compte le nombre d’hospitalisations et de décès liés à la pandémie, les lits disponibles dans les hôpitaux et la quantité habituelle de touristes selon les régions, nous vous détaillons les régions qui semblent le moins à risque dans ce diaporama. Consultez-le en cliquant sur l’image en haut de l’article.

Départements rouges ou verts : ce que ça signifie

Pour guider le gouvernement et les différentes collectivités territoriales dans le déconfinement progressif de la France, les départements ont été classés selon un code couleur, qui synthétise les trois indicateurs suivants :

  • la circulation active du virus, basée sur la proportion de passages aux urgences pour une suspicion de Covid-19 ;
  • la tension hospitalière sur les capacités en réanimation, basée sur les taux d’occupation des lits de réanimation par des cas positifs, par rapport à la capacité initiale avant l’épidémie ;
  • le taux de couverture des besoins en tests.

Les départements colorés en rouge sur la carte présentent une circulation active du virus, un nombre important de lits occupés dans les services de réanimation et/ou une capacité de dépistage insuffisante. Il s’agit donc des territoires où le risque d’épidémie et de saturation des hôpitaux est plus élevé. Dans les départements en verts, l’épidémie est peu intense.

Covid-19 : les régions à éviter cet été

Pour vos vacances d’été, il est donc préférable d’éviter les zones rouges du territoire, qui couvrent, pour l’heure, toute la partie Nord-Ouest de la France (Hauts-de-France, Ile-de-France, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté) ainsi que Mayotte. Si vous rêvez de visiter la capitale, il est plus sage de repousser votre voyage.

Mieux vaut également éviter la Côte-d’Azur, aux plages souvent surpeuplées durant l’été, et qui recense tout de même 1 026 hospitalisations (dont 99 en réanimation), 869 décès à l’hôpital, pour environ 5 millions d’habitants. On lui préfèrera le littoral atlantique, moins touché par l’épidémie, tout en restant prudent et respectueux de ses pairs, afin d’éviter la création de nouveaux foyers épidémiques dans ces territoires.

De manière générale, il est peut-être plus prudent de rester loin du littoral cet été, et de visiter plutôt l’intérieur des terres, qui recensent des trésors de beauté et sont généralement moins bondées.

Carte des destinations touristiques préférées des Français

Carte des destinations touristiques préférées des Français

© entreprises.gouv.fr

Vacances d’été : on n’oublie pas les gestes barrières !

Le fait qu’un département soit placé en vert ne signifie pas que le virus y est absent. Il est donc primordial de continuer à appliquer les gestes barrières en vacances, quel que soit le lieu où vous partez. Pensez à glisser du Doliprane et un thermomètre dans votre valise, ainsi que des masques et du gel hydroalcoolique en quantité suffisante pour toute la famille.

Une fois sur place, renseignez-vous également sur les médecins de ville et hôpitaux les plus proches, et évitez les lieux surpeuplés. La distanciation physique est toujours de mise : à la plage, sur les marchés, au restaurant, on se tient à au moins un mètre des autres vacanciers. Il faut également tousser et éternuer dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique et se laver les mains très régulièrement.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Infos coronavirus - Cartes et données, Gouvernement.fr, 21 mai 2020. 

Discours de M. Édouard PHILIPPE, Premier ministre, 5ème Comité interministériel du Tourisme, 14 mai 2020. 

Atlas du tourisme en France, 2018, Entreprises.gouv.fr